Actualité

Ghana : une étudiante victime d'un viOl collectif de 06 étudiants, les faits

L’investigateur 5/08/2022 à 14:32

06 étudiants de l’Université des Sciences et des Technologies Kwame Nkrumah (KNUST) ont été arrêté par la police ghanéenne. Ceux-ci sont accusés de viol collectif sur une étudiante inscrite en première année au sein de cette même université.

Selon les informations relayées par le site béninois d’information bj. l-frii, l’étudiant Patrick Ofusu est l’un des suspects de cet acte ignoble. Il serait même le petit ami de la jeune étudiante et inscrit en administration des affaires à l’âge de 19 ans. 

Avant l’acte de viol, les investigations de la police ghanéenne révèlent que Patrick Ofusu avait déjà en amont envoyé un SMS à sa petite amie lui demandant de lui accorder un moment de plaisir sexuel en compagnie de ses amis. L’étudiante s’est opposée à cette demande de la part de son petit ami.

| Lire aussi : Justice : arrêté pour viol, un ancien DG du Centre des Œuvres Universitaires déféré

Dans le but de toujours atteindre ses objectifs malgré l’opposition de sa petite amie, l’étudiant de 19 ans, a convié sa petite amie chez lui à la maison après l’avoir convaincu que la soirée sexuelle entre temps prévue en groupe est annulée. Ce qui était un piège afin de l’avoir.

L’acte ayant démarré entre les deux partenaires, contre toute attente, les 05 autres amis à Patrick Ofusu sont entrés dans la pièce et ont abusé à tout de rôle l’étudiante de la première année.

Il faut noter que cette situation horrible vient s’ajouter à celle qui a eu lieu, il y a environ une semaine. Situation dans laquelle un policier et un étudiant aurait violé une étudiante du même établissement d’enseignement supérieur.

Ulrich Z. (Stag)



Divers


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer