Football

Football : après son escapade nocturne suivie d'exclusion, Dossou menace ses fans

L’investigateur 18/10/2021 à 12:26

Jodel Dossou menace et met en garde, ses détracteurs contre les commentaires acerbes dont il est victime depuis quelques jours. Ceci fait suite à son exclusion à la veille de la rencontre qui a opposé le Bénin à l’équipe de la Tanzanie, le dimanche dernier. Il l’a fait savoir dans un message posté sur sa page Facebook, ce dimanche 17 octobre 2021.

Face aux insultes et propos "déplacés" après avoir été écarté par l’entraîneur Michel Dussuyer lors du Match Bénin vs Tanzanie pour " fautes graves", l’international béninois sort de son silence et dénonce les commentaires accablants :" Depuis quelques temps, j’ai le regret de constater la croissance de commentaires et propos insultants, inacceptables et menaçants sur mes réseaux sociaux et d’autres canaux par des individus malintentionnés. En tant que sportif professionnel au service de mon club et de mon pays, essuyer des critiques fait partie du métier.", a-t-il écrit.

| Lire aussi : Bénin : voici le parcours professionnel de Joachim Gbénou, nouveau recteur de l’UNSTIM

Même si le joueur dit être conscient qu’il doit assumer des critiques en étant footballeur, le buteur de Clermont Foot refuse d’accepter les propos déplacés prononcés à son égard :" J’en suis conscient et j’assume car aucune œuvre humaine n’est parfaite. Mais, ce n’est pas une raison pour balancer des propos déplacés à mon égard ou vis à vis de ma famille. Ce sont des comportements que personne n’accepterait. Avant d’être footballeur je suis également un simple humain avec ces droits et qui mérite d’être traité avec un minimum de respect tout comme ma famille.", a déploré Jodel Dossou.

| Lire aussi : Election du Bénin à l’ONU : une organisation des droits de l’homme au Bénin lève le ton

Très affecté par les commentaires acerbes contre sa personne, l’homme met en garde et promet ne pas rester indéfiniment sans réaction. À cet effet, le joueur confie avoir déjà saisi les autorités compétentes :" J’avoue avoir été affecté, profondément par certains mots tout comme mes proches. Je ne saurai rester insensible aux écarts envers ma personne ni mon cercle proche. Je ne pourrai rester sans réaction légitimes. Les autorités compétentes sont déjà alertées à cet effet. Chacun a le droit d’avoir son avis mais pas rabaisser ou salir son prochain. Bon dimanche à vous !”, a conclu Jodel Dossou dans un post sur sa page facebook.



Divers


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook