Bénin

Fête du Vodoun : A Lokossa, le rendez-vous a été honoré par des prières, sacrifices et animations, voici le reportage

L’investigateur 10/01/2023 à 18:01

La sous-section Lokossa de la Communauté Nationale du Culte Vodoun du Bénin (CNCVB) RACINE a honoré ce mardi, le rendez-vous de la célébration de la fête du Vodoun. Les manifestations officielles de cette fêtes des religions endogènes se sont déroulées sur l’esplanade de la maison du peuple de la cité de l’espérance.

Les adeptes du culte vodoun, les responsables de couvent des différentes divinités sont venus de tous les villages de la commune de Lokossa. De loin, ils étaient facile à reconnaître avec leur accoutrement. Chapeau blanc pour les hommes et foulard blanc pour les femmes, les perles au coup et au bras, personnes ne voulaient rater l’événement. La cérémonie a démarré avec l’allocution de Aguida ATCHEHOUNZO, Organisateur National de la CNCVB-RACINE. Après avoir remercié les ancêtres et les divinités pour le déroulement sans incident des élections législatives, il a fait des prières aux adeptes et aux dignitaires présents sur les lieux. "Tout ce qui n’a pas marché l’année dernière va marcher cette année. Les ancêtres vont exaucer les prières de tous les Hounnons dans les couvents. Ceux qui ont besoin d’argent en auront, ceux qui ont besoin de femme, mari, enfants en auront. Chacun aura de solutions à ses problèmes à partir d’aujourd’hui", a-t-il dit.

Un appel à l’Unité

Après son intervention, Awiwassou Agbonon, secrétaire général de la CNCVB-RACINE Lokossa, a lancé officiellement la cérémonie à travers son discours. Il a profité pour évoquer les divisions au sein des acteurs du culte vodoun au Bénin. "L’Association mère qu’est la CNCVB-RACINE est divisée à cause de la politique et surtout de la subvention octroyée par l’État béninois. Ce qui amène la multiplication massive des Hounnons qui ne sont pas coiffés, ni intronisé ...", a-t-il expliqué.

Lire aussi : Bénin  : la journée du mardi déclarée fériée, chômée et payée

Il a invité les uns et les autres à cultiver la graine de l’union. "La division qui règne entre Hounnons ne nous amène nulle part. Rassemblons-nous, unissons-nous, aimons-nous les uns et les autres pour bâtir la CNCVB-RACINE dans la paix, la quiétude et enterrons la hache de guerre pour ne pas créer la haine et la jalousie."

"Chaque responsable à divers niveau dans cette communauté doit avoir dans sa vision de sauver les populations et non pour leur créer le pire. Évitons aussi d’influencer les populations en détenant une petite puissance qu’est le gris-gris sans Vodoun", a ajouté Awiwassou Agbonon.

Amoussou Azagnonsi désormais installé

Lire aussi : Élections Législatives : Des cas de votes multiples signalés dans 02 communes, selon la plateforme électorale des OSC

Le président de la sous-section Lokossa de la CNCVB-RACINE, Sègnon Totchèmahoué Ahidéssi a profité de cette fête pour installer le président CNCVB-RACINE de l’arrondissement de Lokossa, Amoussou Azagnonsi. Il a ensuite prié pour la commune et le pays. "Cette nouvelle année sera bonne pour chacun. Les femmes vont vendre au marché, les ouvriers vont trouver du travail. Les efforts seront récompensés par l’argent. Il aura la paix dans chaque foyer. Que les ancêtres accompagnent les forces armées béninoises et les différentes autorités de la ville de Lokossa. Toute personne ayant de mauvaises idées contre nos organisations verra la colère de nos ancêtres. Que nous ayons beaucoup de cadre à Lokossa, que les élèves soient intelligents à l’école, que les apprentis assimilent les enseignements de leurs maîtres..."

La célébration a pris fin par le sacrifice d’un mouton aux divinités par Sègnon Totchèmahoué Ahidéssi. Il était entouré pour la circonstance de tous les présidents CNCVB-RACINE des arrondissements de la commune. Les chants et danses étaient au rendez-vous sur l’esplanade de la maison du peuple de Lokossa. Les regards sont désormais tournés vers le 10 janvier 2024.



Culture


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer