Bénin

Femme charcutée à Savalou : ce que risque son mari auteur de l’acte, selon la SE de l’Institut de la femme

L’investigateur 29/11/2021 à 18:02

Avec la protection de la gent féminine à l’avènement des nouvelles lois votées au parlement, l’enseignant qui a blessé à l’aide d’une machette, sa femme la semaine écoulée dans la commune de Dassa risque gros.

C’est ce qu’on peut retenir de l’intervention de Maître Huguette Bokpè Gnacadja, ce lundi sur Frissons Radio. Pour la Secrétaire Exécutive de l’Institut National pour la Femme, cet enseignant qui a roué de coups, son épouse avant de lui assener des coups de machette, pour une affaire d’infidélité risque une peine d’emprisonnement.

| Lire aussi : Bénin : l’ancien président Nicéphore Soglo écrit à Madougou et Aïvo

Selon ses déclarations, trois lois sanctionnent cet acte posé par l’époux qui se dit cocufié. A savoir : le code pénal, la loi sur la répression des infractions commises à raison du sexe et la nouvelle loi votée en octobre dernier."Ce Mr risque un emprisonnement d’au moins 5 ans jusqu’à 10 ans. Mais comme c’est une violence aggravée en raison de leur lien, ça peut passer de 10 à 15 ans et ça, c’est ce que disait la loi jusqu’en octobre dernier. Mais pour éviter que ce genre de sanction continue d’être appliquée sans grande fermeté, la nouvelle loi portant disposition spéciale de répression des infractions commises à raison de sexe requiert une amende d’un millions au mari s’il est établi que la femme est victime d’autres violences notamment psychologiques ou morales en dehors de celles physiques », a expliqué l’avocat.

| Lire aussi : Soglo : son message aux personnalités politiques en prison, à la veille de son anniversaire

Par ailleurs elle demande aux femmes victimes de ces gens de violences d’aller porter plainte au commissariat ou au parquet ou de joindre si possible, l’Institut de la Femme dont elle est la Secrétaire exécutive.

| Lire aussi : Talon : un détenu écrit au président pour une remise en liberté des prisonniers politiques

Pour rappel, il s’agit d’un enseignant qui a eu des soupçons d’infidélité sur sa femme et l’a blessée gravement à coups de machette à Monkpa dans la commune de Savalou. C’était le mercredi 24 novembre 2021.

Maurelle Hessou




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer