Bénin

Etudiant brûlé à Parakou : manifestation sur le campus de l’UAC pour réclamer justice au nom d’Eloi Dogo

L’investigateur 29/10/2021 à 13:17

Les voix continuent de s’élever pour réclamer justice au nom d’Eloi Dogo, cet étudiant brûlé vif à Parakou parce que confondu à un présumé braqueur, la semaine écoulée.

Ce vendredi 29 octobre 2021, dans la matinée à l’entrée principale de l’UAC à 08 heures, des étudiants ont organisé sur le campus d’Abomey-Calavi, une manifestation pacifique au nom d’Eloi Dogo, cet étudiant brûlé vif à Parakou. Pancartes ou papiers formats A4 en main avec des écriteaux "justice pour Eloi Dogo", ils étaient quelques dizaines, des responsables étudiants anciens comme nouveaux et certains jeunes leaders pour décrier l’acte posé par des populations surexcitées à Parakou. A travers la manifestation organisée sur le campus, les participants estiment pouvoir « interpeller la communauté nationale, internationale, les organisations humanitaires et surtout le président de la république Patrice Talon sur l’assassinat crapuleux par vindicte populaire du jeune étudiant de l’université de Parakou, Éloi DOGO le jeudi 21 octobre dernier ».

| Lire aussi : Mono : des sacs de riz impropre à la consommation saisis à Bopa par la DDAEP

Ils pensent par ailleurs « ils interpellent les uns et les autres à abandonner cette pratique malsaine qui vise à brûler systématiquement un présumé coupable de vole car ce faisant, aucun béninois n’est en sécurité. Nous sommes dans un pays de droit et force doit rester à la loi ».

| Lire aussi : Bénin : 02 morts dans un accident de circulation dans le Zou

Rappelons que le jeudi 21 octobre 2021, l’étudiant Eloi Dogo a été brûlé par des populations qui l’ont confondu aux présumés braqueurs d’un propriétaire de véhicule.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer