Actualité

États-Unis : la demande de retrait des troupes américaines du Niger rejetée par le Sénat

L’investigateur 27/10/2023 à 15:40

Jeudi dernier, le Sénat américain a rejeté le retrait des troupes américaines du Niger, pays en crise. C’est en effet, à la majorité écrasante que la législation qui pourrait contraindre le président Joe Biden à retirer les troupes américaines du Niger, a été rejetée par le Sénat.

C’est par 86 voix contre 11 que le Sénat a rejeté le projet de loi qui devrait contraindre, une fois voté, le président Joe Biden à retirer les troupes américaines du Niger. Le Niger en crise à la suite d’un coup d’Etat, est dans le viseur de la communauté internationale. Outre l’Union Européenne et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), des pays comme la France ne digèrent pas le coup de force des militaires. Se conformant à leur loi, les Etats-Unis ont dû attendre plusieurs mois avant de reconnaître qu’il s’agit d’un coup d’Etat et supprimer leur aide à ce pays d’Afrique de l’Ouest où des officiers militaires ont pris le pouvoir, le 26 juillet.
Contrairement à la France obligée de retirer ses troupes, les américains eux, ont encore leurs bases militaires sur place. Environ 1 000 membres du personnel du ministère de la défense américain sont présents au Niger.
Partenaires fiables, les américains ont aidé le Niger à lutter contre les insurgés islamistes qui ont tué des milliers de personnes et en ont fait déplacer des milliers d’autres en Afrique.
Pour le sénateur républicain Rand Paul, qui a piloté le projet de loi rejeté, les troupes avaient été déployées de manière inappropriée, sans l’approbation du Congrès. Selon ses arguments, Washington ne devrait pas courir le risque d’être pris entre deux feux dans un conflit au Niger.

Lire aussi : [Drame : une fusillade aux Etats-Unis fait au moins 18 morts à Lewiston, le suspect en fuite)>https://www.linvestigateur.info/?Drame-une-fusillade-aux-Etats-Unis-fait-au-moins-18-morts-a-Lewiston-le-suspect&var_mode=calcul]

« Alors que le Moyen-Orient est en feu, quel sens cela a-t-il d’avoir plus de 1 000 soldats au Niger ? Est-il judicieux de stationner plus de 1 000 soldats dans un pays dirigé par une junte militaire ? », s’est interrogé M. Paul dans un discours prononcé au Sénat.

Le sénateur Ben Cardin, président démocrate de la commission sénatoriale des affaires étrangères, l’a par contre confondu. « si les Américains se retiraient, cela pourrait laisser un vide qui pourrait être comblé par la Russie ou ses partenaires, les mercenaires Wagner », a-t-il soutenu. Avant d’ajouter :

« Nous n’accordons pas assez d’attention à cette partie du monde. Nous ne voulons certainement pas signaler que nous abandonnons cette partie du monde », a déclaré M. Cardin.

Les militaires nigériens reçoivent des formations de la part des troupes américaines sur la lutte contre le terrorisme et exploitent les deux bases militaires, l’une, menant des missions de drones contre l’État islamique et une filiale d’Al-Qaïda dans le Sahel.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook