Football

Espagne : le président de la liga fixe les conditions de départ de l’Argentin, Lionel Messi

L’investigateur 31/08/2020 à 09:14

Lionel Messi est loin de connaître l’issue de son bras de fer avec son club, FC Barcelone. Malgré son envie de départ cette saison, l’Argentin devra rester encore une saison supplémentaire compte tenu du nouveau rebondissement que connaît son départ.

En effet, par le biais d’un communiqué rendu public ce dimanche,, la Liga espagnole a donné sa position et a laissé entendre que la Pulga ne sera autorisé à quitter le FC Barcelone et le championnat espagnol si sa clause libératoire était payée.

Lire aussi : Emploi : Bénin, voici la liste des admissibles au concours du ministère de l’agriculture

« Alors qu’il ne s’est pas rendu à la journée de tests au Covid-19 organisée par le Barça, la star argentine, qui a fait part de ses envies de départ mardi dernier, a vu la Liga réagir via un communiqué assez incroyable », rapporte la presse espagnole. L’instance espagnole a en effet indiqué que le certificat de départ ne lui sera accordé si et seulement s’il paie sa propre clause libératoire ou si le nouveau club qu’il désire rejoindre la paie.
« En ce qui concerne les différentes interprétations (certaines contradictoires les unes par rapport aux autres) publiées ces derniers jours dans différents médias, liées à la situation contractuelle du joueur Lionel Andrés Messi avec le FC Barcelone, La Liga juge opportun de clarifier qu’une fois le contrat du joueur avec son club : le contrat est actuellement en vigueur et comporte une "clause de résiliation" applicable au cas où Lionel Andrés Messi déciderait d’exhorter la résiliation unilatérale anticipée du contrat, effectuée conformément à l’article 16 du décret royal 1006/1985, du 26 juin, qui régit la relation de travail spéciale des athlètes professionnels, peut-on lire.

Lire aussi : Bénin : Afrique, Patrice Talon continue de lutter malgré tout, contre le culte de la personnalité

Conformément à la réglementation en vigueur, et suivant la procédure correspondante dans ces cas, LaLiga n’effectuera pas la procédure de visa préalable pour le joueur à retirer de la fédération s’il n’a pas préalablement payé le montant de ladite clause. », rapporte cnews.fr
On sent à travers ce communiqué, la volonté de la liga et son président Javier Tebas de contraindre le joueur à rester comme en 2017, avec le transfert de Neymar du Barça au PSG.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook