Actualité

Emmanuel Macron : une Marseillaise adresse une demande de mariage au président français, détails

L’investigateur 26/05/2022 à 17:02

Veuve depuis décembre 2021 après la mort de son mari tué dans un accident par un chauffeur sous l’emprise de la drogue, la française Laeticia a adressé une rare demande de mariage au président Emmanuel Macron.

Voulant à tout prix se marier après le décès de son mari, Laeticia n’a pas lâché prise. Selon les précisions de huffingtonpost, l’homme en question est décédé le 24 décembre 2021 dans un accident de la route. Mais en France, un mariage à titre posthume est une procédure rare que seule le président de la République peut autoriser. Dans le cas d’espèce, les chances de Laeticia de voir son mariage se concrétiser existent, à en croire l’avocat de la femme endeuillée. « Comme on voulait se marier, surtout lui, il faut que j’aille jusqu’au bout. L’histoire continue”, a-t-elle confié à France Bleu.

« Il m’a tellement apporté. Il m’a aidé à surmonter ma maladie, et puis il faut savoir que je suis une enfant de la DASS, adoptée, et porter le nom de Max, c’est me construire une identité, m’enraciner. Je suis la femme de cet homme, et c’est un honneur. », a témoigné la veuve.

| Lire aussi : Bénin : le gouvernement opte pour une meilleure prise en charge de la pollution sonore et veut sanctionner, détails

| Lire aussi : Bénin : la proposition du parti DUD de l’ancien député Valentin Houdé pour des législatives apaisées

Le but visé au-delà de l’amour que semble-t-il, elle affiche pour son défunt époux, est que le mariage à titre posthume lui permettra d’obtenir des réparations dans le cadre des suites, pénales ou civiles, de l’accident de la route qui a coûté la vie de son mari. “D’abord, la cause grave, à savoir l’accident en lui-même et ses conséquences psychologiques. Ensuite, il faut pouvoir prouver le consentement des futurs époux, qui ne fait aucun doute : il avait acquis son costume et réservé la salle pour le mariage, lancé des invitations. On a tous les éléments qui prouvent qu’il s’agissait d’un projet commun”, a clarifié son avocat qui espère.

Rappelons que Laëtitia est une femme atteinte d’une maladie auto-immune, et vivait en couple depuis dix ans avec Maxime. Pour leur projet de mariage, les deux avaient bâti un projet d’entreprise commun. Avant la mort du mari, la date du mariage était arrêtée, les invitations envoyées, les bagues et les tenues achetées.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook