Actualités

Elle vole les 2.400.000 FCFA, pension de retraite de sa tante pour entretenir ses amants

L’investigateur 19/11/2023 à 22:03

Une jeune fille de 19 ans, nommée Bintou Diaw, a vidé la somme de 2 400 000 F CFA sur le compte mobile money de sa tante pour inciter ses amants à avoir des relations intimes avec elle.

Le dossier a été examiné par le tribunal de Dakar. Les 2 400 000 F CFA volés par la jeune fille, représentent la pension de retraite de sa tante et de son oncle diabétique. Pour éviter tout soupçon, elle a astucieusement bloqué le numéro du gestionnaire de compte de sa tutrice. B. Diaw a utilisé cet argent pour louer des appartements et offrir des cadeaux à ses partenaires intimes pour les encourager à la rejoindre.

Les amants sont au moins 15, selon le co-accusé. Ce dernier a découvert la supercherie lorsque la jeune fille lui a remis son téléphone à réparer. Bintou Diaw a confié aux enquêteurs être victime de chantage de la part de Abdoulaye Melo Samb qui détient des vidéos obscènes d’elle. Mais le coprévenu a juré n’avoir jamais fait chanter son amante. Il a confié que c’était elle qui le harcelait depuis deux ans en lui envoyant des nudités et de l’argent pour prouver son amour.

Le chauffeur de métier a dit que l’argent qu’elle envoyait ne dépassait pas 20 mille F CFA. La fille a déclaré que les rendez-vous dans les appartements, était pour convaincre Abdoulaye Mélo de supprimer les images qu’il a obtenues par l’intermédiaire de son cousin qui devait réparer son téléphone.

Lire aussi : [Sénégal : services s*xuels tarifés ou finitions par m@sturbation aux clients dans le salon de massage d’un célèbre artiste)>https://www.linvestigateur.info/?Senegal-services-s-xuels-tarifes-ou-finitions-par-m-sturbation-aux-clients-dans&var_mode=calcul]

Bintou Diaw et Abdoulaye Melo Samb, placée en détention provisoire le 30 octobre dernier, ont été poursuivis respectivement pour les délits d’abus de confiance, d’extorsion de fonds et détention d’images contraires aux bonnes mœurs en vue de leur distribution. Le tribunal des flagrants délits de Dakar a condamné le lundi 13 novembre, Bintou Diaw à deux ans de prison, dont six mois ferme, pour abus de confiance.

Abdoulaye Melo Samb a écopé de deux ans de prison, dont trois mois ferme pour recel de fonds. Les deux accusés doivent verser solidairement 2 millions 400 mille francs à Bintou Wakhab Faye, rapporte Senenews.



Divers


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook