Actualité

Drame : une bouteille de Gin conduit 17 personnes dans la tombe, plusieurs autres sous traitement

L’investigateur 27/08/2022 à 14:23

Un verre de boisson peut mettre fin à votre vie. En Ouganda, 17 personnes sont décédées après avoir bu du gin frelaté acheté au bord de la route. D’autres personnes ont été hospitalisées.

L’événement malheureux est arrivé dans la ville d’Arua dans le nord du pays. Selon l’AFP, le gin consommé par les victimes contient du méthanol, une forme toxique d’alcool parfois utilisé comme gel antimicrobien. La police a saisi un échantillon de la boisson sur le stand de vente.

| Lire aussi : Bénin  : l’enregistrement des décès et mariages, bientôt une le Professeur Dandi Gnamou, présidente de chambre à la Cour des comptes a perdu sa maman

Après analyse de cet échantillon, il a été découvert que :« l’alcool avait été frelaté avec un niveau excessif de méthanol. Il est probable que les auteurs ont délibérément et illégalement utilisé du méthanol comme alternative bon marché pour augmenter la puissance du gin City 5, au lieu de l’éthanol qui est communément utilisé dans la fabrication des boissons alcoolisées. », a confié David Livingstone Ebiru, chef de l’UNBS (Office national ougandais de normalisation).

| Lire aussi : Bénin : un musulman septuagénaire surprend son épouse nue avec un couturier dans les toilettes

Quatre personnes dont le fabricant du gin et le propriétaire du stand ont été arrêtées. Le site de production de cette boisson alcoolisée a été fermé. Cet incident n’est pas le premier dans ce pays. Chaque année, des plusieurs personnes meurent en consommant l’alcool de mauvaise qualité.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer