Actualité

Drame : un mariage vire au cauchemar et fait au moins 100 morts et 150 blessés

L’investigateur 27/09/2023 à 22:23

Une centaine de personnes sont décédées et 150 autres blessées dans un incendie lors d’une soirée de mariage. C’était dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 septembre dans le nord de l’Irak.

Selon les informations du média Le Parisien, les autorités sanitaires de Ninive, la province où se trouve Qaraqosh, « ont recensé 100 morts et plus de 150 blessés dans l’incendie d’une salle de mariage à Hamdaniyah ». Ce bilan a été également confirmé par le porte-parole du ministère de la Santé Saif al-Badr. « La plupart des blessés souffrent de brûlures et d’asphyxie », a-t-il dit
En effet, il s’agit d’un incendie qui s’est déclaré en pleine réjouissance dans la salle de réception où plusieurs centaines d’invités étaient rassemblés dans la petite bourgade chrétienne de Qaraqosh, également connue sous le nom de Hamdaniyah. D’après les secours, des « feux d’artifice » et « des matériaux de construction hautement inflammables », seraient à l’origine des flammes.

Lire aussi : [Bénin:le bilan de l’incendie de Sèmè-Kraké revu à la hausse (le Procureur)>https://www.linvestigateur.info/?Benin-le-bilan-de-l-incendie-de-Seme-Krake-revu-a-la-hausse-le-Procureur&var_mode=calcul]

Du côté de la Défense civile, elle indique que les flammes ont provoqué « la chute de certaines parties du plafond, en raison de l’utilisation de matériaux de construction hautement inflammables et peu coûteux ». Ainsi, le danger s’est aggravé « par les émissions de gaz toxiques liées à la combustion des panneaux », contenant du plastique.
Face à ce drame, le premier ministre Mohamed Chia al-Soudani, dans un communiqué, a appelé les ministres de la Santé et de l’Intérieur à « mobiliser tous les efforts de sauvetage » pour venir en aide aux victimes de la tragédie de Hamdaniyah. Le ministère de la Santé de son côté a réagi promptement. Il a annoncé « l’envoi de camions d’aide médicale », depuis Bagdad et d’autres provinces du pays, assurant que ses équipes à Ninive étaient mobilisées pour « soigner les blessés ».




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook