Actualité

Drame : un étudiant tue son frère cadet et découpe son corps

L’investigateur 30/10/2023 à 21:04

Un étudiant en deuxième année de bâtiment a tué son frère cadet lors d’une bagarre et a découpé son corps en deux avant de le jeter dans un ravin. Ce crime a été commis dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 octobre 2023, dans la ville de Korhogo en Côte d’Ivoire.

Le meurtrier, K.A.E., 35 ans, reproche à son frère, Kabié Kouassi Emmanuel, 28 ans, de ne pas respecter son droit d’aînesse et de ne pas contribuer aux tâches ménagères de la maison, comme la vaisselle. Dans la nuit du vendredi au samedi, une dispute a éclaté entre les deux frères vers 2 heures du matin. L’aîné a reçu un violent coup de poing au visage de la part de son cadet. En voulant riposter, il l’a assommé avec un pilon. Ensuite, il a pris une machette pour découper le corps de son cadet en deux, séparant la partie inférieure du corps de la partie supérieure.

Lire aussi : [Bénin : un voleur de moto brûlé vif à Akpro-Missérété)>https://www.linvestigateur.info/?Benin-un-voleur-de-moto-brule-vif-a-Akpro-Misserete&var_mode=calcul]

Le matin vers 6 heures, K.A.E. a sollicité un conducteur de tricycle pour l’aider à jeter le corps de son frère dans le ravin. Le conducteur de tricycle, ne connaissant pas le contenu des colis, a accepté. Cependant, au moment du déchargement, une forte odeur de sang l’a envahi. C’est alors qu’il a découvert la réalité. Il a alerté les habitants des environs, et le meurtrier a été arrêté. Les autorités locales, informées de la situation, ont envoyé une équipe composée de médecins légistes, d’agents de la police scientifique, de sapeurs-pompiers, d’un équipage du CCDO (Centre de Coordination des Décisions Opérationnelles) et d’agents de la morgue du Centre Hospitalier Régional de Korhogo (CHR) sur les lieux.

Les sapeurs-pompiers ont découvert à leur arrivée deux gros paquets : un sac et un sachet noir. Les membres inférieurs du corps étaient dans le sachet noir, tandis que la tête, les membres supérieurs et le tronc étaient rangés dans le sac. La dépouille de Kabié Kouassi Emmanuel a été transportée à la morgue de Korhogo. Son bourreau a été placé en garde à vue pour meurtre et recel de cadavre, rapporte Linfodrome.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook