Actualité

Drame : Pour une affaire de téléphone, un adolescent tue tous les membres de sa famille

Floride Agamma 25/05/2024 à 09:28

A São Paulo, au Brésil, une punition a tourné mal et a coûté la vie à un homme et sa femme ainsi que leur fille de 16 ans. Ils ont été tous tués par leur fils adolescent pour lui avoir confisqué son téléphone.

Selon les détails terrifiants rapportés par plusieurs médias, l’adolescent brésilien adopté avait utilisé l’arme de service de son père pour commettre son forfait. Un triple homicide qu’il a commis sous le coup de la colère et « une profonde frustration due à la confiscation de son téléphone portable », a expliqué lors d’une interview à la télévision locale TV Record, le commissaire chargé de l’affaire, Roberto Afonso.

Pour avoir lui-même appelé la police, trois jours après les meurtres, le jeune homme avait dans un calme dérangeant donné les détails aux enquêteurs. D’après ses propres explications, il avait pris l’arme de service de son père, un policier municipal de 57 ans, pour l’abattre dans son dos, le tuant instantanément. Il s’est ensuite dirigé à l’étage, où il a atteint sa sœur de 16 ans d’une balle au visage. Par la suite, il a attendu plusieurs heures le retour de sa mère, qu’il a également abattue avec la même arme.

En mettant ainsi fin à la vie de toute sa famille adoptive, le jeune homme est resté pendant trois jours, à la maison avec les corps de ses victimes jusqu’à son arrestation, tout en menant une vie apparemment normale et en se rendant dans des endroits publics. Les enquêteurs ont également révélé que l’adolescent de 16 ans a admis avoir poignardé « par rage » le cadavre de sa mère le lendemain du triple homicide.

Tout en relevant l’attitude « froide » de l’adolescent devenu un meurtrier, le commissaire l’a placé dans une institution pour mineurs, étant donné que l’âge de la responsabilité pénale est de 18 ans au Brésil. Mais en raison de son âge, le garçon de 16 ans ne pourra pas être inculpé de crimes. Il devra juste répondre des « infractions » d’homicide et de féminicide, de possession illégale d’arme à feu et de profanation de cadavre.



Divers


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook