Bénin

Dr Hessou : " le vagin de la femme est le temple de la sorcellerie" , Azatassou approuve

Rollis HOUESSOU 11/02/2022 à 18:14

L’assertion " Le vagin de la femme est le temple de la sorcellerie", du Dr en sociologie anthropologie de développement de l’UAC, Eustache Hessou continue de faire réagir. Dans une réflexion publiée par un média en ligne, Eugène Azatassou s’intéresse à la sorcellerie dans l’aire culturelle Tado et a réagi au propos du journaliste.

L’ancien coordonnateur national des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) Eugène Azatassou a félicité le Dr Florent Eustache Hessou pour sa thèse sur le thème " la sorcellerie" et trouve que la polémique que cela a suscité sur les réseaux prouve sa sensibilité et son importance. " L’avalanche de ricanements sur les réseaux sociaux prouve qu’il s’agit d’un sujet difficile et sensible", a-t-il déclaré.

Même si l’opposant pense que Eustache Hessou était en droit de dire cette vérité issue de ses recherches scientifiques, il n’en demeure pas moins qu’il pourrait les exposer en des termes moins vulgaires " Si dans l’ethnie fon on trouve que la sorcellerie à son siège dans le sexe de la femme, M Hessou devait le dire, peut-être en des termes moins vulgaires. Mais le chercheur a déjà présenté ses excuses", indique l’enseignant en réponse au reproche de la présidente de l’Institut national de la femme (Inf) à l’époque à Eustache Hessou.
En effet, Claudine Prudencio avait dénoncé une stigmatisation de la femme parce que le tout nouveau Docteur désignait le sexe de la femme comme le siège de la sorcellerie.

| Lire aussi : Jihadisme : intégralité du compte-rendu du Conseil extraordinaire des ministres

| Lire aussi : Conseil des ministres : les grandes décisions de ce mercredi 9 février

Mais pour l’ancien coordonnateur national du parti FCBE, les recherches scientifiques ne doivent pas être forcément au service de la cohésion sociale comme l’avait indiqué Claudine Prudencio. "Le rôle de la science n’est pas d’assurer la cohésion de la société. C’est d’avancer l’humanité dans la connaissance des lois de la nature et de la société. C’est à l’homme de faire son profit des résultats scientifiques", a fait savoir Eugène Azatassou.

Faut-il le rappeler, le journaliste culturel Eustache Hessou avait soutenu le mercredi 10 novembre 2021 dans la salle de conférence "Professeur Michel Boko" de l’école doctorale pluridisciplinaire de l’université d’Abomey-Calavi sur le thème "Réorientations sociales de la sorcellerie (AZE) chez les fon du Sud-Bénin". Séduit par la pertinence du thème et les explications de l’impétrant, le jury a élevé Eustache Hessou au grade du Docteur en sociologie anthropologie de développement de l’UAC avec la mention très honorable suivie des félicitations du jury.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer