Bénin

Législatives 2023 : Eric Houndété dénonce la date choisie par la Cour pour la tenue du scrutin

Rollis HOUESSOU 28/02/2022 à 09:26

Le Parti la Nouvelle Force Nationale NFN présidée par Appolinaire Avognon a tenu son premier congrès extraordinaire, ce samedi dans la commune d’Abomey-calavi. Au nombre des invités, se trouvait le Président du parti d’opposition, Eric Houndété de Les Démocrates qui a profité de son intervention pour fustiger le choix du 08 janvier 2023 comme date de tenue de l’élection des députés à l’Assemblée nationale.

Éric Houndété n’est pas d’accord avec la Cour Constitutionnelle qui a fixé l’élection des députés à l’Assemblée nationale pour le dimanche 08 janvier 2023. Pour lui, la date coïncide avec les fêtes annuelles des populations. "Lorsqu’on propose d’organiser des élections en Janvier, c’est dire qu’on commence la campagne électorale avant Noël ou le jour de Noël. C’est ce que ça signifie. Ça signifie le 31 décembre, Saint Sylvestre, on est en campagne électorale. Ça veut dire que le 1er janvier, on est en campagne (...) que le jour de l’Épiphanie, si ce n’est pas en campagne, on est en élection", désapprouve l’ancien parlementaire.

| Lire aussi : Guerre en Ukraine : l’Ue va armer Kiev et fermer tout son espace aérien à la Russie

Selon Éric Houndété, le législateur a opté depuis l’historique Conférence nationale pour des dates qui ne perturbent pas la vie des citoyens. Mais avec cette décision de la Cour constitutionnelle." Ils ont souhaité que les élections ne se passent pas en saison des pluies mais en même temps, ils n’ont pas souhaité qu’on perturbé les populations dans la célébration de leurs fêtes annuelles", a-t-il déclaré lors du congrès.

| Lire aussi : Talon : son nom proposé pour baptiser l’Université d’Abomey-Calavi, les détails

En réponse à une requête formulée par le président du Conseil électoral, Sacca Lafia, la Cour présidée par Joseph Djogbenou a fixé les dates clés de ces élections. En dehors de la date du scrutin législatif prévue pour le dimanche 8 janvier 2023, on peut également retenir de cette audience que les députés de la prochaine législature, la 9ème depuis l’avènement du renouveau démocratique seront installés le 12 février 2023.
De toute façon, c’est le compte à rebours dans les partis politiques, ceux qui sont en règle vis-à-vis de la Charte nationale des partis politiques en République du Bénin et qui désirent participer aux prochaines élections législatives.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer