Actualité

Divers : elle a été arrêtée le jour de son mariage en pleine réception des invités (les faits)

L’investigateur 25/08/2022 à 21:35

Au cours de la réception d’un mariage, le Samedi 20 août 2022 en Ouganda, la mariée a été arrêtée pour les raisons de vol, évoquées par son ex patron. Trois officiers de polices ont été commis pour la mettre aux arrêts.

Le jour de son mariage, précisément lors de la réception, Mme Christine Natuhera, a été arrêtée par des officiers de police qui ont suivi l’ordre de son ancien patron qui l’accusait d’un vol, selon Afrik mag. L’’affaire faisait l’objet d’une enquête en tant que plainte pénale, et, la police a conseillé aux deux parties de rechercher une solution civile fin juillet, selon un communiqué de presse à l’amiable. Faute de preuves suffisantes, l’affaire a été classée. Au début du mois d’août, le chef régional ordonne l’arrestation de la jeune femme. En impliquant 3 officiers de police, l’ancien patron de la mariée, a organisé l’arrestation de la dame le jour de son mariage, au moment de la réception.

| Lire aussi : Côte d’Ivoire : un mariage annulé, la mariée venue d’Europe juste pour la cérémonie empoisonnée

La situation étant une honte pour le marié, M. Edison Tumukunde, il tente de les empêcher avec l’aide de quelques invités. “Les invités ont tenté de les arrêter. Une femme a attrapé ma femme par les cheveux et l’a tirée hors de la structure », a déclaré M. Tumukunde lundi 22 août. Un invité aurait échappé avec Christine mais les policiers les ont rattrapés et ont conduit la victime à un poste de police par la voiture de son ancien patron. “Elle a passé la nuit dans la cellule. Nos invités ont attendu à la réception jusqu’à 1h du matin, dimanche alors que nous luttions pour obtenir sa libération », a déclaré M. Tumukunde.

| Lire aussi : Drame : elle tue sa belle-sœur en échange d’une promesse de 500 millions FCFA

Compte tenu de la méthode employée, la police plus tard, a présenté ses excuses. Le porte-parole de la police, Enanga Fred, expliquait le comportement de ses officiers qui était « répréhensible et basé sur un manque de jugement. Ils ont causé un acte de nuisance publique lorsqu’ils ont fait irruption dans une cérémonie de mariage, ont arrêté la mariée dans un dossier sanctionné de vol de 8 millions de shs et l’ont déposée au poste de police de Mbarara et l’ont détenue. » En plus, le commandant de la région policière de Rwizi, M. Ezekiel Emitu Ebapu, a accusé ses officiers de conflit d’intérêts et s’est excusé pour la manière dont la mariée a été traitée. “Cet incident était très malheureux. Ils auraient dû attendre qu’elle finisse sa fonction et ensuite l’arrêter », a déclaré M. Emitu. Selon les dernières informations, les officiers impliqués sont actuellement en état d’arrestation, certains ont fui.

Sophie HOUNKANRI (Stag)




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook