Côte d’ivoire

« De mauvais vents compromettront durablement la réconciliation des ivoiriens »

L’investigateur 1er/01/2020 à 10:20

Dans son message de nouvel an 2020 aux Ivoiriens, l’ancien premier ministre de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro a balayé du revers de la main, les accusations de tentative de déstabilisation de Côte d’Ivoire, portées par le gouvernement en place à son encontre. En effet, à l`occasion, le député de Ferkessédougou, Guillaume Soro, candidat déclaré aux prochaines élections présidentielles a livré son message au peuple de Côte d`Ivoire. Depuis la capitale française, le président du mouvement politique Générations et peuples solidaires (GPS), s’est pour la première fois prononcé sur sa tentative manquée de rejoindre Abidjan. C’était le lundi 23 décembre 2019, parce qu’il est visé par un mandat d’arrêt international émis par les autorités ivoiriennes. « Le lieu et le caractère du message que j’ai coutume de vous adresser en cette circonstance de fin d’année ne sont pas habituels vous le remarquez », a-t-il déclaré. Pour lui, l’année 2019 n’a pas été rose pour les Ivoiriens. Pire, il note une conjoncture sociopolitique à la veille des élections « dont les dernières poussées laissent entrevoir des vents mauvais qui risquent de compromettre durablement la réconciliation des ivoiriens et conduire à une nouvelle déchirure nationale ».



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook