Actualité

Davido : l’artiste devrait être interpellé après le décès de son fils par noyade, selon un avocat

L’investigateur 9/11/2022 à 17:38

La mort d’Ifeanyi, fils de Davido, le 31 octobre dernier continue de faire couler assez d’encre et de salive. Car, plusieurs personnes ont été arrêtées au lendemain de la mort du petit, mais un avocat estime que le père lui-même doit être interpellé.

Pour le célèbre avocat nigérian et militant des droits de l’homme, Maître Abakpa Adoyi Matthew, les employés de maison interpellés après la mort du fils de Davido devraient être libérés.

| Lire aussi : Davido : un pasteur avait prédit un malheur pour son fils décédé dans sa piscine

Pour l’avocat, seul le couple doit être interpellé, parce qu’il aurait commis l’erreur de laisser leur fils en bas âge, se baigner sans gilet de sauvetage à plusieurs reprises.
« J’ai également regardé un certain nombre de vidéos différentes dans lesquelles Davido lui-même a emmené le garçon à la piscine, l’a jeté dedans, puis l’a sorti lorsque le garçon s’est mis à crier. À différentes dates, ils étaient allés nager ensemble », déplore l’avocat.
Il poursuit : « Un enfant de trois ans, qu’est-ce que vous lui montrez par rapport à la natation dans une piscine pour un adulte. En fait, le garçon est allé mettre en pratique ce qu’on lui a appris. Il avait appris à nager avec son père », soutient l’avocat.

| Lire aussi : Davido : l’artiste est devenu presque fou après la mort de son fils dans la piscine

Pire, dans l’une des vidéos, le père qualifiait le petit d’expert en natation. « En fait, il y a une vidéo dans laquelle Davido l’a même qualifié d’expert en natation et d’instructeur en sécurité aquatique. Je l’ai moi-même regardée. Par conséquent, le garçon aurait pu se sentir comme un pro et aller nager dans la piscine », admet-il. .

| Lire aussi : Davido : un prophète dit pouvoir ressusciter son fils et recommande au chanteur de ne pas l’enterrer

De tout ce qui précède, Me Abakpa a déclaré que : « Son père est la cause de ce qui lui est arrivé. » Et qu’il faut libérer les employés de maison. Car ils ne sont pas coupables du crime.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook