Bénin

Criet : bonne nouvelle pour une 3ème vague de détenus proches de l’opposition ?

L’investigateur 26/11/2021 à 10:21

Certains parmi les détenus à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), proches de l’opposition, peuvent commencer par se frotter les mains. Et pour cause !

En effet, selon les informations de Frissons Radio, une 3ème vague de détenus proches de l’opposition pourraient recouvrer leur liberté, ce jeudi 25 novembre. La source informe que la probabilité pour d’autres en dehors des 25 récemment libérés, de recouvrer leur liberté cette soirée est forte. Une audience a eu lieu aujourd’hui à la Criet et leur libération pourrait être prononcée.

| Lire aussi : UAC : 04 personnes en prison pour falsification de notes à l’ENAM

Déjà, dans le lot de la première vague, des personnalités parmi ces détenus telles que l’ancien ministre Jean Alexandre Hountondji, l’ancien directeur général de la Sogema Joseph Tamègnon, Elie Djènontin, fils de l’ancien ministre Valentin Djènontin ect., ont été libérés et placés sous convocation.

| Lire aussi : Insécurité : un élève de 3ème kidnappé dans la commune d’Ifangni

Il leur était reproché d’être mêlés (selon le procureur spécial près la CRIET) aux violences préélectorales.

| Lire aussi : Denagan : voici en trois (03) points, les caractéristiques de l’artiste décédé hier

Rappelons que leur libération, synonyme de dégel de la crise politique qui couve au Bénin depuis la récente présidentielle a commencé après un tête-à-tête entre l’ancien président Thomas Boni Yayi, reçu au palais de la Marina par l’actuel chef d’Etat, Patrice Talon. C’était le mercredi 22 septembre 2021.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook