Bénin/justice

Cotonou : deux élus poursuivis sans mandat de dépôt, retournent chez le procureur le 20 octobre

L’investigateur 18/07/2020 à 16:21

Dans l’actualité au Bénin, la poursuite de deux responsables, tous des élus locaux du 1er arrondissement de Cotonou continue de défrayer la chronique. Et pour cause !

Présentés le jeudi 16 juillet 2020 au procureur du tribunal de première instance de première classe de Cotonou, ils ont été reconnus coupables parce que leurs déclarations n’ont guère convaincu Mario Mètonou. Il s’agit d’une présentation au procureur qui fait suite à leur convocation à la brigade économique et financière (Bef).

Lire aussi : Cour constitutionnelle  : le président Djogbénou en visite sur le site en travaux

Au tribunal, l’accusé P. D. a réitéré ses accusation que les mis en causes n’ont pas pu battre en brèche. Conséquence, le procureur a décidé de les poursuivre sans mandat de dépôt. Donc logiquement, ils sont convoqués à nouveau au tribunal le 20 octobre prochain, rapporte Matin Libre. Date à laquelle ils seront fixés sur leur sort.
Rappelons que les mis en cause sont accusés d’avoir distrait environ 7 millions issus de la collecte des barrières érigées dans les quartiers Finagnon et Tokplégbé de Cotonou. Une somme dont devraient se servir les élus locaux pour le reprofilage des voies, ce qui n’a jamais été fait. Plusieurs séances de réunion ont été tenues sans suite. Et c’est bien après que certains ont non seulement faire signer une pétition pour les dénoncer, et pire, tenté une action en justice contre eux.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook