Afrique

Côte d’Ivoire : la résidence d’un opposant incendiée, des magasins vandalisés, des blessés à Bongouanou

L’investigateur 17/10/2020 à 16:36

Un affrontement entre les partisans des camps opposés en Côte d’Ivoire sur la tenue de l’élection présidentielle du 31 octobre prochain a débouché sur l’incendie de la résidence de Pascal Affi N’Guessan. C’était ce samedi 17 octobre 2020.

Au début, une manifestation qui a duré 06 heures d’horloge. Puis par la suite, la résidence d’Affi N’Guessan a été brûlée à Bongouanou dans les échauffourées. En dehors de ce grave incident, il y a aussi que la résidence du député-maire Kouamé Amalaman Gilbert a été attaquée ce même samedi 17 octobre 2020.
En effet, les manifestants qui ont voulu obéir au mot d’ordre de boycott des candidats de l’opposition, Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan, ont dans un premier temps barricadé les principales voies de la ville et délogé les élèves des classes.
Mais la tension a exacerbé quand l’un des deux camps a estimé que l’autre a cassé un magasin appartenant à un de leurs partisans. En voulant riposter, le camp accusateur a vandalisé des magasins, saccagé des motos et même les calciné, brûlé un restaurant ; tout ceci suivi d’affrontements à la machette, au gourdin et de jets de pierres. Cette situation a occasionné de nombreux blessés, mais aucune perte en vie humaine.
Quelques heures plus tard, la présence de la gendarmerie locale appuyée par l’escadron de Dimbokro a pu apaiser les ardeurs aux environs de 14H. Il y a aussi une réunion d’apaisement entre les deux camps plus tard, rapporte Yeclo.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook