Insolite

Cameroun : une jeune fille simule le Covid-19 pour échapper au viol

Judicaël C. GBETO 4/05/2020 à 13:36

Sexuellement agressée par un jeune homme, qui serait son voisin, une jeune fille a su se débarrasser de son assaillant par une ruse totalement hors du commun.

A court de défense, une jeune fille a découragé son agresseur sexuel par des mots hors du commun. Selon Camer.be, une fille de 29 ans et ivre après la célébration de son anniversaire, serait passée à côté d’un viol par son voisin.
La trentaine environ, le jeune homme voulait profiter de sa victime. Il pointa sur elle un couteau devant l’obliger à se taire et à renoncer à tous appels au secours. Mais, apparemment beaucoup plus inspirée que son agresser en ces instants, la jeune fille à du avoir recours à un autre « agresseur » plus dangereux (Covid-19, ndlr) pour se sauver.

Lire aussi : Covid-19 au Bénin : l’OMS parle de 69 cas positifs, les chiffres à la hausse

« Je suis actuellement un traitement au Covid-19 ! Maintenant, si tu veux me violer, tu es libre. Je t’aurais prévenu ». C’est donc par ces propos inexacts qu’elle a pu échapper des mains de ce malfaiteur. C’est dire donc qu’après cet aveu (totalement faux), la peur s’est emparée du jeune violeur. Ce dernier, sans plus tarder, aurait remonté sa culotte tout en remerciant le bon Dieu de l’avoir épargné de la pandémie par cet acte totalement gratuit.



Divers


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer