Bénin

CRIET : ce qui est reproché aux responsables des Démocrates, convoqués par la juridiction spéciale

L’investigateur 22/02/2021 à 08:55

Le ballet continue pour des responsables du parti, Les Démocrates, convoqués à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET).

Après Nourénou Atchadé 1er vice-président et Justin Adjovi secrétaire chargé à la trésorerie, c’est le tour de Dramane Tidjani coordonnateur adjoint de la 8ème circonscription électorale. Il sera reçu ce lundi aux encablures de 10 heures par le procureur spécial, Mario Mètonou.

Lire aussi : Criet : Dramane Tidjani de ‘’Les Démocrates’’ chez le procureur spécial demain

En effet, selon les informations de Frissons Radio, aux deux responsables des Démocrates, Nourénou Atchadé et Justin Adjovi qui étaient à la CRIET, il leur est reproché d’être dans un plan dont le but viserait à saboter le processus électoral en cours, à travers le recrutement des badauds. Pour cela, ils ont été écoutés par le procureur spécial Mario Mètonou. Une information que le 1er vice-président, reçu sur Frissons Radio a niée. Car, selon la même source, les autorités auraient appris que l’argent reçu, la rondelette somme de 50 millions transmis au 1er vice-président Nourénou Atchadé, et qui servirait à recruter des badauds aux fins de faire aboutir le plan, aurait été remis au secrétaire chargé à la trésorerie, Justin Adjovi. Présents à la CRIET en fin de semaine, les deux ont catégoriquement nié les faits et sont rentrés librement contrairement à ce qui est véhiculé sur les réseaux sociaux à savoir qu’ils sont sous convocation.

Lire aussi : Bénin  : les nouvelles de Ganiou Soglo, opéré après son évacuation en France

Mais ce lundi, c’est le tour de Djibril Dramane coordonnateur adjoint de la 8ème circonscription électorale qui sera reçu à son tour dans les locaux de la CRIET. Mais pour le moment, on ne sait ce qui lui est reproché.
Toutes ces interpellations ont commencé après les déballages d’un député de la mouvance Affo Obo Amed TIDJANI dit SOUWI sur les parrainages dans le cadre des élections. Après quoi, un autre député de cette même mouvance, Rachidi Gbadamassi a fait des révélations sur le plan en gestation de l’opposition, aidée par un président de la sous-région, a-t-on appris.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook