Actualité

Burkina : une opération lancée pour soutenir les plus vulnérable à hauteur de plus de 61 milliards de FCFA

L’investigateur 12/08/2022 à 20:46

Le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, a présidé, ce vendredi en fin de journée à la Maison du Peuple, la cérémonie marquant le lancement officiel de l’opération de distribution gratuite de vivres et de cash transfert au profit des populations vulnérables et des personnes déplacées internes de notre pays.

Cette opération du Gouvernement, avec l’accompagnement de ses partenaires du dispositif national de sécurité alimentaire, va permettre la prise en charge sur le plan alimentaire, de 3 376 782 personnes, dont 1 537 232 personnes bénéficiaires de cash transfert et 1 839 550 personnes pour la distribution gratuite de vivres.

Pour le Président du Faso, cette opération est un témoignage de solidarité à l’ensemble des personnes vulnérables mais également à l’endroit des personnes déplacées des villes et dans des campagnes. Elle traduit « notre engagement à soutenir et à aider les personnes déplacées internes et les personnes vulnérables dans cette période qui est assez dure pour elles et pour le pays », a soutenu le Chef de l’Etat.
D’un coût global de plus 61 milliards de FCFA, « cette opération est la traduction concrète d’un engagement fort du Président du Faso que le Gouvernement met en œuvre », a déclaré le Premier ministre Albert OUÉDRAOGO.

| Lire aussi : Sénégal : Macky Sall décroche le député Pape Diop pour la coalition présidentielle

S’inscrivant dans l’exécution du Plan d’Actions de la Transition, cette initiative « ambitionne répondre de façon conséquente et efficace, à la crise humanitaire que nous vivons, en vue de renforcer le socle de la résilience de nos populations », a souligné le Chef du Gouvernement.
Le Premier ministre a, par ailleurs, insisté sur la nécessité de transparence et de responsabilité dans la conduite de cette opération. « Aucun acte de détournement ou de favoritisme ne sera toléré », a-t-il mis en garde.

La représentante des bénéficiaires, Mme Delphine SOURWEMA, qui a exprimé la gratitude des personnes vulnérables aux plus hautes autorités du Burkina Faso, a déclaré : « cette opération vient nous rappeler que notre pays n’a pas oublié ceux qui appellent au secours. Elle vient soulager nos souffrances et nous aider à garder notre dignité ».

Le Président DAMIBA a invité, à cette occasion, « l’ensemble du peuple burkinabè à accompagner cette initiative du Gouvernement parce que chacun à quelque chose qu’il peut donner à une personne vulnérable, à une personne déplacée »., selon la Présidence du Faso.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer