Actualité

Burkina : le gouvernement dément l’arrestation de certains de ses membres et qualifie la situation de "mouvement d'humeur"

L’investigateur 30/09/2022 à 16:20

Lionel Bilgo, porte-parole du gouvernement de transition du Burkina a démenti l’arrestation de certains membres de l’Exécutif dont le Premier ministre, Albert Ouédraogo. Sa sortie fait suite aux rumeurs distillées après le « mouvement d’humeur » des militaires, ce vendredi 30 septembre 2022, selon les informations de BF1.

« Aucun membre du gouvernement n’a été arrêté », a répondu le porte-parole de l’Exécutif burkinabè Lionel Bilgo, qui a profité pour signifier que la situation de ce matin est liée à un « un mouvement d’humeur des militaires ».
Selon M. Bilgo, les tensions observées ce matin vers 4H30 sont sous-tendues par une « crise interne à l’armée et les échanges se poursuivent au sein de la grande muette pour un dénouement sans écueils ».

| Lire aussi : Aïvo et Madougou : trois (03) choses ont manqué au Professeur et à l’ex ministre , selon Azannaï

La crise a fait réagir la Direction de la Communication et des Relations Publiques des Armées (DCRPA), qui, dans une note, annonce le report du point de presse du Commandement des Opérations du Théâtre National (COTN) sur la situation sécuritaire. Une conférence de presse programmée en réalité pour ce vendredi à 15H00, et dont le but est d’éclairer les populations au sujet de l’attaque de Gaskindé, fortement décriée.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer