Actualité

Burkina : le 1er ministre doute de la sincérité de certains partenaires dans la lutte contre le terrorisme

L’investigateur 21/11/2022 à 14:18

Ce samedi 19 novembre 2022, le premier ministre burkinabè, Me Apollinaire Joachim Kyelem de Tambela, a fait une déclaration à l’Assemblée Législative de la Transition (ALT). Elle annonce de grands changements dans la politique générale, et ce, sur plusieurs aspects. Il a abordé le sujet de la lutte contre le terrorisme pour laquelle il a exprimé son doute à propos de l’attitude de certains partenaires du Burkina.

Concernant les partenaires internationaux du Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme, Me Apollinaire Kyelem de Tambela s’est d’abord interrogé sur la loyauté de certains partenaires. Pour lui, on ne peut pas « comprendre que le terrorisme gangrène notre pays(Le Burkina Faso, Ndlr) depuis 2015 dans l’indifférence, si ce n’est avec la complicité de certains prétendus partenaires (...) Comment des pays qui ont le contrôle de l’espace, avec des moyens modernes de détection ne peuvent-ils pas, s’ils sont nos amis vraiment, nous donner les renseignements nécessaires sur les agissements et les mouvements de ces terroristes », s’est interrogé Me Appolinaire Kyelem Premier ministre. Il a ensuite indiqué qu’il revient aux Burkinabè de défendre leur partie en danger avec le soutien de tous ceux qui voudront l’accompagner.

| Lire aussi : Compaoré : l’ancien président du Burkina doit subir une évacuation sanitaire sur le Qatar

De nombreux autres points ont été abordés à travers des questions-réponses face aux députés au cours de cette séance. Les Volontaire pour la Défense de la Patrie (VDP), la chefferie coutumière, la question des soldats radiés, le chevauchement des années universitaires, pour ne citer que ceux-là. La déclaration de politique générale du Premier ministre a été adoptée par les députés, avec 64 voix pour, 4 contre et 1 abstention.

Alphonse SININI / Correspondant Burkina




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer