Actualité

Burkina : l’ex-président Kaboré libéré pour le renforcement de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale

Rollis HOUESSOU 5/07/2022 à 20:51

Dans un communiqué publié le 2 juillet dernier, le gouvernement burkinabè a réaffirmé que l’ancien Président Roch Marc Christian Kaboré bénéficie d’une « liberté totale ». Cette annonce a été faite à la veille du sommet de la CEDEAO à Accra qui s’est tenu dimanche passé.

Le gouvernement de la transition présidé par le Colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a accordé la liberté totale à l’ancien Chef d’État, Roch Marc Christian Kaboré après le coup d’état. " Le Burkina Faso réaffirme la libération totale de l’ancien chef d’État, Roch Marc Christian Kaboré. Ce rappel à l’endroit de l’opinion nationale et internationale s’inscrit dans la dynamique du renforcement de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale. Le gouvernement réitère ses bonnes dispositions au dialogue inclusif et son engagement à œuvrer au succès de la transition", a indiqué le communiqué du porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo.

| Lire aussi : Tchané : le ministre d’Etat porteur d’une mauvaise nouvelle aux aspirants au métier d’enseignant

L’information a été confirmée par son Parti politique MPP "Le Président Roch M.C. Kaboré effectivement libre devrait avoir quelques séances de travail avec les autorités de la Transition pour les derniers réglages, après quoi il viendra vers nous pour que nous ayons toutes les informations.", informe l’ancien parti au pouvoir.

| Lire aussi : Mercato : le Béninois Mickaël Poté renouvelle son contrat de deux ans avec son club

L’ancien président Roch Christian Kaboré accusé de lâcheté face à la violence jihadiste qui secoue le Burkina Faso depuis plusieurs années, a d’abord été placé en résidence surveillée à Ouagadougou avant de regagner son domicile dans la capitale burkinabè, le 6 avril après le coup d’état.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook