Burkina : Paul-Henri Sandaogo Damiba quitte Ouaga pour Lomé

L’investigateur 3/10/2022 à 01:14

Deux jours après le coup d’État d’Ibrahim Traoré, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba démissionne de ses fonctions de président de la transition du Burkina Faso. Grâce aux médiations il a quitté le pays.

Selon les informations, Damiba a signé sa lettre de démission ce dimanche matin. « Sous la pression d’une partie de l’armée, et après 48 heures de confusion, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba s’est finalement résolu à démissionner de ses fonctions de président de la transition, ce dimanche 2 octobre au matin. Le document a été signé en début de matinée, à 9h heure locale, à la base aérienne de Ouagadougou.

| Lire aussi : Damiba : "j’appelle Traoré et compagnie à la raison pour éviter une guerre fratricide" nouvelle réaction du président déchu

Et désormais comme annoncé depuis hier, il séjourne depuis quelques heures à Lomé.
"Le lieutenant-colonel Damiba est arrivé aujourd’hui à Lomé. L’information a été confirmée à RFI de source gouvernementale togolaise."
Paul-Henri Sandaogo Damiba quitte le pouvoir huit mois après son putsch au président Roch Marc Christian Kaboré. L’affrontement entre deux camps de l’armée très redouté est donc évité. Ceci au grand bonheur de la population burkinabè. Le capitaine Ibrahim Traoré prend la tête du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR). Il va conduire les destinées du pays jusqu’à l’organisation d’élection présidentielle.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer