Actualité

Bohicon : un ultimatum du maire Rufino d'Almeida à ceux qui ont bradé les réserves administratives

L’investigateur 22/09/2022 à 15:49

La Mairie de Bohicon veut récupérer les domaines publics bradés sur son territoire. Elle a démarré l’identification et l’immatriculation de toutes les réserves administratives de la commune. A l’issue de l’opération, les propriétaires des parcelles bradées vont les rétrocéder.

C’est au cours d’une conférence de presse que le premier responsable de la commune de Bohicon Rufino d’Almeida et certains conseillers communaux ont annoncé l’information d’après Bénin Web TV. Après l’élection de 2020, le conseil communal a installé la commission d’identification et immatriculation des réserves administratives avec à sa tête, le premier adjoint au maire, Bertin Agbo Toglossou. Cette commission a travaillé pendant deux ans. Son rapport révèle plusieurs irrégularités dans la gestion des domaines publics. Selon le maire, il y a eu « des opérations de terrain en passant par la confrontation avec les dix-neuf géomètres ayant en charge le lotissement de Bohicon puis les enquêtes sur le terrain, la réalisation des panneaux d’identification, l’installation des associations d’intérêts fonciers, le redéploiement du personnel ». Après ces travaux, il ressort que les réserves de la commune « ont été bradées » selon les propos de Marcellin Zohoun, président de la commission des affaires domaniales et membre de la commission précédemment citée.

| Lire aussi : Bénin : compte-rendu intégral du Conseil des Ministres de ce mercredi 21 septembre

Pas de chasse au sorcière

Au cours de la conférence de presse, les conseillers communaux ont précisé que la commission d’identification et immatriculation des réserves administratives n’a pas travaillé contre quelqu’un. « Nous ne sommes pas là pour des individus. Nous sommes là pour Bohicon », a précisé Arnaud Kinssi Avoundogba. Il a ajouté que si un conseiller de la mandature actuel est mêlé à la mauvaise gestion foncière, il sera dénoncé.

Le maire Ruffino d’Almeida a annoncé que « les réserves seront restituées dans le patrimoine de la Commune et viabilisées. Si quelqu’un sait qu’il est concerné, il peut se rapprocher des services de la Mairie. En cas d’entêtement, l’affaire sera gérée sur le champ du tribunal. » Il a confié que les dispositions sont prises pour que tout se passe avec impartialité.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook