Actualité

Bénin : voici les communes bénéficiaires des hôpitaux de zone que le gouvernement veut construire

L’investigateur 23/11/2022 à 12:15

Le budget du ministère de la santé de 2023 connaîtra une hausse de plus de 28 % par rapport à celui de 2022. C’est l’une des informations à retenir du passage de Benjamin HOUNKPATIN, ministre de la santé devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale, le vendredi 18 novembre 2022.

En effet, le budget passe de 98,100 milliards FCFA en 2022 à 125.785.961.000 FCFA en 2023. Avec ce montant, le ministère de la santé fera un recrutement de 980 agents de santé qualifiés. 416 agents de santé communautaires qualifiés et 3741 relais communautaires seront également engagés. Il est prévu également la pré-insertion de 200 médecins, 200 infirmiers et sages-femmes, et 300 aides-soignants. De plus, un programme spécial de formation de 6 mois des médecins généralistes pour l’acquisition de compétences en chirurgie, pédiatrie, gynécologie obstétrique et le renforcement de capacités des infirmiers et sages-femmes d’État en aide-chirurgie, dialyse, anesthésie-réanimation, soins palliatifs et autres sera mise en place.

| Lire aussi : Bénin : le gouvernement veut recruter 980 agents de santé qualifiés en 2023

Le budget 2023 prendra en compte la poursuite de la construction du Centre Hospitalier de Référence de rang régional à Abomey-Calavi, l’achèvement de la construction de l’hôpital de zone et des six centres de santé dans la Commune de Tchaourou, l’acquisition, l’installation et la mise en service d’équipements au profit de l’Hôpital de Zone de Savè, la construction et l’équipement du Centre National Hospitalier Universitaire de Psychiatrie d’Allada. Aussi, il est prévu le démarrage des travaux de construction de trois hôpitaux de zone de 120 lits à Avrankou-Adjarra-Akpro-Missérété ; Adjohoun-Bonou-Dangbo et Zogbodomey-Bohicon-Zakpota.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer