Bénin

Bénin : voici les amendes forfaitaires pour les infractions liées au code de la route

L’investigateur 14/11/2022 à 21:04

Déjà pour excès de vitesse, des radars sont installés dans certaines agglomérations ou carrefours pour discipliner les conducteurs indélicats. Il ne se passe de jour où des conducteurs de véhicules ne soient épinglés verbalisés. Il est vrai que depuis un moment, on parle de la répression des conducteurs de motos et leurs passagers qui n’auraient de casque.

Selon les informations, la répression due aux infractions liées au code de la route pourraient s’accentuer demain. Dans cette logique, les amendes payées en cas d’infraction sont connues d’après un document actulaisé de la police qui donne d’amples détails. Pour la conduite en état d’ivresse, le conducteur doit payer (10000fcfa) ; défaut de port de casque (10000fca) ; usage de téléphone au guidon/volant (20000fca) ; abandon de véhicule sur la voie publique (6000fcfa) ; chevauchement (6000fcfa) ; défaut d’éclairage (6000fcfa) ; non-respect des couloirs de circulation (5000fcfa) ; non-respect de sens giratoire (6000fcfa) ; refus d’obtempérer (6000fcfa) ; stationnement défectueux (6000fcfa) ; stationnement interdit (6000fcfa) ; surcharge (10000fcfa) ; défaut d’immatriculation (6000fcfa) ; défaut de visite technique (20000fcfa) ; défaut d’assurance (15000fcfa) ; circulation dans le marché, dans le sens interdit et sur la voie publique (6000fcfa) ; chargement hors parc (25000fcfa) ; chargement hors gabarit (15000fcfa) ; non-respect des feux tricolores (5000fcfa) ; insécurité des passagers, rixe sur la voie publique, taxi clandestin, obstruction à la voie publique, embarras, non présentation des papiers, non présentation de PC (6000fcfa) ; défaut de rétroviseurs (3000fcfa) ; non présentation des pièces (6000fcfa) et enfin défaut de carte grise (6000fcfa).




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer