Bénin

Bénin : surpris en pleins ébats sexuels, une veuve et son amant tabassés par des dignitaires de Zangbéto

L’investigateur 9/11/2021 à 17:11

Un fait peu ordinaire s’est produit dans l’arrondissement de Possotomé, précisément dans le village de Ouassa-Kpodji commune de Bopa. Une veuve et un jeune homme surpris en pleins ébats sexuels, ont été lynchés par des adeptes de Zangbéto.

Surpris en plein ébats sexuels, la veuve et le jeune homme ont été ligotés et lynchés à cause des pratiques cultuelles de la localité. La scène s’est produite ce mardi 09 novembre 2021 à la place publique, non loin de la Sobebra. Âgée d’environ soixante ans, la veuve a été tabassée par les adeptes du culte Vodoun "Zangbeto". Il lui est reproché d’avoir eu des rapports sexuels avec le jeune, âgé de 40 ans environ alors que la tradition l’interdit.

| Lire aussi : Restitution des trésors royaux au Bénin : le président Patrice Talon en France depuis hier

Selon les informations du journal l’Autre Figaro, il y a environ une semaine, la veuve en question est allée nuitamment chez son amant. L’information a fait le tour et les sages du village, pour la plupart adeptes de Zangbeto de la localité, l’ont interpellée. La suite, les deux tourtereaux ont été convoqués. Au milieu d’une foule surexcitée, ils ont été ligotés torse nu et tabassés.

| Lire aussi : Faits divers : Il enceinte sa belle-mère, venue aider sa femme qui a fraîchement accouché

Selon la coutume, une femme originaire du milieu, qui a perdu son mari ou qui a divorcé d’avec son mari, n’a plus le droit d’avoir un amant ou de prendre un nouveau mari.

| Lire aussi : Bénin : 03 individus interpellés pour détournement de 38 bidons de gasoil à Sakété

Tout contrevenant à cette loi, s’expose à la colère des dignitaires, notables et têtes couronnées du village. Et, c’est ce qui est arrivé à la veuve et son don juan.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer