Bénin : les raisons de l’absence de la première dame, aperçue au lancement de la campagne du duo Talon/Talata

L’investigateur 28/03/2021 à 16:24

Les rumeurs les plus folles ont couru au sujet de l’absence de Claudine Talon, première dame du Bénin. Pour certains, son absence prolongée sur la scène publique est due à son arrestation en Espagne pour une supposée affaire de drogue et elle devrait en être jugée le 05 mars dernier.

Mais, à la faveur du lancement de campagne de son époux, Patrice Talon et sa colistière Mariam Talata, ce vendredi 26 mars au palais des Congrès de Cotonou, Claudine Talon annoncée en prison en Espagne, est apparue publiquement.
Comme le montre la vidéo de la projection sur l’écran géant dans la salle qui abrite les manifestations, elle est bel et bien à l’intérieur présente parmi les invités. Déjà ce matin, sa photo postée sur les réseaux sociaux n’a pas convaincu certains incrédules qui voulaient l’entendre au micro, et d’autres qui ont carrément dit qu’il s’agit d’une vieille photo. C’est dire que malgré l’évidence, des gens continuent de douter de sa présence.

Une présence surprise ?

Lire aussi : Talon  : voici le point de vue du politologue Hounkpè sur le "poids" de ses adversaires

Pas forcément, sauf pour les colporteurs de rumeurs. Sinon, selon certaines indiscrétions, la première dame aurait été malade et c’est ce qui a valu son absence sur la scène. Surtout son absence le 08 mars, date de la célébration de la journée internationale de la femme, a accentué les rumeurs. Et ce, malgré la présence de sa Fondation (NDLR Fondation Claudine Talon) qui s’investit dans les œuvres caritatives sur le terrain. Selon les informations, beaucoup parmi ses détracteurs attendaient ce vendredi, date du lancement de la campagne de son époux, le président Patrice Talon et sa colistière Mariam Talata pour tirer des conclusions définitives à propos de sa vraie-fausse condamnation à travers les réseaux sociaux. Mais son apparition, à un moment où ses détracteurs l’attendaient le moins, vient mettre fin à toutes les polémiques.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook