Actualité

Bénin : les leçons à tirer de la sortie médiatique de Lionel Zinsou

L’investigateur 5/09/2020 à 19:47

L’ancien premier ministre et candidat malheureux à la présidentielle de 2016, Lionel ZINSOU, était sur la Radio France Internationale ce vendredi 04 septembre 2020 pour un entretien réaliste sur la situation du Bénin et ses nombreuses performances.

Dans une posture qui se démarque de la cécité collective dont l’opposition béninoise sur place et dans laquelle on le range pourtant fait preuve, face aux nombreuses réalisations et performances du régime du Président Patrice TALON. Au-delà du fait qu’il reconnaisse que le Bénin travaille bien et qu’il progresse, avec des exemples pratiques du secteur agricole, Lionel ZINSOU, aura eu le mérite de révéler au grand jour un autre aspect du personnage qu’est Patrice TALON.

Lire aussi : Tribune de Roger Ahoyo : et si Talon était le balai du roi Béhanzin

En effet, pour le poste de Directeur Général de l’Organisation Mondiale du Commerce, le Président Patrice TALON avait suggéré à monsieur Lionel ZINSOU de porter la candidature du Bénin. Une offre qu’il va décliner et faire comprendre au chef de l’Etat toute la pertinence et les avantages dans les relations bilatérales que peut tirer le Bénin à apporter son soutien à la candidature de la nigériane N’gozi Okonjo-Iweala. Ce que le Bénin a fini par faire. Même s’il ne dit pas de façon explicite que le président l’a écouté, on sent dans sa voix qu’il a été touché par le fait que le Président ait tenu compte de ses conseils, sans occulter la possibilité qu’il ait pris en compte d’autres conseils.

Lire aussi : Bénin : Bénin, détails de ce que Talon et ses ministres se sont dit en conseil ce jour

Plusieurs enseignements sont à tirer de cet entretien de Lionel ZINSOU, teinté d’une lucidité à faire enterrer tous ceux qui s’exercent à la politique de l’autruche, cette opposition-bélier qui fonce tête baissée, pourvu qu’un jour elle arrive aux affaires. La première leçon, c’est que le Président Patrice TALON est donc au-dessus des mêlées politiciennes, ne recherche que la performance et est capable de reconnaître des qualités même à l’adversaire le plus farouche. Ensuite, il est capable d’écoute et sait tenir compte des conseils, lorsque l’intérêt supérieur de la nation est en jeu. Sans peut-être, le vouloir, ces deux hommes viennent d’envoyer un message fort à la jeunesse politique béninoise, qui désormais doit apprendre à s’affronter sur les idées au détriment des querelles de personnes, parce qu’au-delà de tout, les grands pour qui ils en viennent parfois à s’étriper sont capables de s’entendre quand le pays est sur la balance.
Yves Dakoudi



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook