Bénin

Bénin : les aspirants non déployés crient leur ras-le-bol et jugent l'organisation d'un nouveau test inopportun

L’investigateur 21/09/2022 à 00:22

Les aspirants au métier d’enseignant non déployés sont déçus par une décision prise par le gouvernement. Ces derniers trouvent inopportun l’organisation d’un nouveau test de reconstitution de la base de donnée des AME.

Selon le collectif de ces aspirants, des admis dans la base de donnée attendent toujours leur déploiement alors que le gouvernement évoque un manque d’enseignants. "Cette désolation s’explique par le fait que beaucoup d’entre nous, admis et avec de bonne moyenne pour la plupart, sommes restés sans déploiement et ceci depuis des années. Ce qui choque le plus et selon nos constats, après l’organisation de nouveaux test, est que les anciens AME non déployés sont souvent abandonnés au détriment des nouveaux admis." peut-on lire dans un message publié par le collectif.

| Lire aussi : LégislaGoal : Distel Amoussou est un 10 à surveiller comme du lait sur le feu

Ces AME en attente dans la base de donnée regrettent le manque d’attention des autorités à leur endroit. Ils appellent à l’aide pour se faire entendre. "Nous nous sentons abandonnés par les autorités et ne sachant plus à quel saint se vouer, nous demandons humblement au collectif des inspecteurs à la direction de l’inspection pédagogique et à tous ceux qui peuvent, d’une manière ou d’une autre, de plaider pour notre cause, de porter nos cris de cœur vers le conseil de l’éducation pour toutes fins utiles." , alerte le Colkectif.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook