Actualité

Bénin : les Etats-Unis réagissent à la condamnation de Madougou et Aïvo

L’investigateur 14/12/2021 à 10:15

Les Etats-Unis ont, à travers leur département, réagi à la condamnation des deux opposants, Joël Aïvo et Réckya Madougou. Deux opposants condamnés l’un le lundi 6 décembre et l’autre, le vendredi 10 décembre par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).

Condamnés respectivement à 10 et 20 ans de prison pour « atteinte à la sûreté de l’Etat, blanchiment de capitaux », et « complicité d’actes terroristes et financement du terrorisme », Joël Aïvo et Réckya Madougou sont au centre des débats. Cette fois-ci, ce sont les Etats-Unis qui ont exprimé leur inquiétude après le verdict de la Criet. Selon le porte-parole du département d’État américain, Ned Price, leur condamnation soulève de « graves inquiétudes quant à l’ingérence politique dans le système de justice pénale du Bénin ».

| Lire aussi : Bénin : réaction officielle du député Sado après les propos de Madougou devant la Criet, lire les détails

En effet, les commentaires pleuvent de partout et surtout dans le rang des opposants, au terme du verdict de ce procès. La Maison Blanche à travers son département en a fait, elle aussi. « Nous sommes alarmés par la poursuite de l’érosion de l’espace pour la dissidence, l’augmentation globale des restrictions à l’autonomie participative et à la liberté d’expression, et le ciblage systématique des personnalités politiques de l’opposition. Démontrer aux citoyens du Bénin et aux partenaires internationaux que le système judiciaire ne sera pas utilisé à des fins politiques est essentiel pour restaurer l’ancienne réputation du Bénin en tant que leader régional de la gouvernance démocratique et de l’État de droit. », a déclaré le porte-parole du département d’État américain, Ned Price, le lundi 13 décembre 2021.

| Lire aussi : Justice : rebondissement dans ‘’affaire cambriolage d’un diplomate au Bénin

Rappelons que Joël Aïvo est condamné à 10 ans et doit payer une amende de 45 millions alors que Réckya Madougou quant à elle, doit verser 50 millions comme amende et purger une peine de 20 ans de prison.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer