Echanges commerciaux

Bénin : le gouvernement réaffirme sa détermination à développer le e-commerce

L’investigateur 21/09/2020 à 08:44

Dans l’après-midi du jeudi 17 septembre 2020, trois Ministres du Gouvernement béninois ont participé à un dialogue de haut niveau avec la Conférence des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) sur le lancement et la diffusion du rapport sur « l’évaluation de l’état de préparation du Bénin au commerce électronique ».

Il s’agit des ministres (Alimatou Shadiya ASSOUMAN en charge du Commerce, Aurélie ADAM SOULE ZOUMAROU de l’Economie Numérique et de la Digitalisation, soutenues par Aurélien AGBENONCI des Affaires Etrangères et de la Coopération. Occasion pour les ministres du Commerce et de l’Economie Numérique et de la Digitalisation plus concernées de réaffirmer la détermination du Chef de l’Etat à faire du Bénin « le Hub » du e-commerce dans la sous-région ouest-africaine.
« Transformer le Bénin en la plateforme de services numériques de l’Afrique de l’Ouest pour l’accélération de la croissance et l’inclusion sociale d’ici 2021 ».

Lire aussi : Dogbo  : l’appel du maire Agossou au conseil communal pour le développement de la ville

Voilà la noble et ambitieuse vision du Gouvernement du Président Patrice Talon. Les échanges au cours de ce webinaire ont permis d’apprécier les efforts du Gouvernement à travers les investissements dans les infrastructures du numérique, les réformes institutionnelles et structurelles engagées depuis 2016 pour mettre en place un écosystème sécurisé et favorable au développement des solutions digitales. C’est donc à juste titre que Mme Iris Macculi du Programme « eTReady », a salué les avancées du Bénin dans le domaine de l’administration en ligne et les investissements en matière d’infrastructures numériques.

Les Partenaires Techniques et Financiers (PTF), représentés par les Agences du Système des Nations-Unies (PNUD, UNICEF, ONUSIDA, etc), les donateurs à travers la présence remarquée de Birgit Joussen, Cheffe de Coopération de l’Ambassade d’Allemagne au Bénin et les responsables des agences du numérique et d’autres structures gouvernementales ont pris part activement aux discussions.

Résultats encourageants et défis

Lire aussi : Commune de Sakété : 345 kg de faux médicaments saisis par la police

Au cours de son intervention, la Ministre en charge du Numérique et de la Digitalisation a rappelé l’atelier d’évaluation rapide de l’état de préparation du Bénin au commerce électronique qui s’est tenu à Cotonou en décembre 2019. Elle s’est félicitée des résultats de l’étude réalisée par la CNUCED qui présentent les réalisations dans le domaine du numérique et les défis dont certains sont déjà en cours de mise en œuvre. Il est indéniable, par ces temps de Covid-19, que le commerce électronique prend une place de plus en plus importante dans les échanges commerciaux au Bénin et mérite une attention particulière, a-t-elle précisé. Après le Sénégal, le Togo, le Burkina Faso et le Mali, cette évaluation menée par la CNUCED au Bénin, est la 5e au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Dans son message, la Ministre de l’Industrie et du Commerce, en sa qualité de Présidente du Comité de pilotage du projet de généralisation de l’usage du commerce électronique, a rappelé la nécessité d’accélérer la mise en place des infrastructures nécessaires pour des solutions digitales accessibles aux populations de toutes catégories socio-professionnelles. Alimatou Shadiya ASSOUMAN a présenté le rapport comme un document national de référence sur le commerce électronique.

Lire aussi : Mairie de Cotonou  : Luc Atrokpo au bercail après trois mois d’absence

Un autre atout du rapport est la matrice d’actions qui est proposée à travers un ensemble d’activités dont la mise en œuvre permettrait de renforcer les acquis et tirer meilleur profit d’un commerce électronique durable. Elle n’a pas manqué de relever la nécessité que tous les acteurs nationaux, tous secteurs confondus s’impliquent davantage dans l’utilisation et l’exploitation des opportunités qu’offrent les canaux et supports numériques ou digitaux. Sans occulter les défis qui restent à relever (l’amélioration de l’accès à l’internet, le développement d’une plateforme de commerce électronique, l’amélioration des solutions de paiement et l’accès au financement pour les start-up technologiques), elle a mis l’accent sur les domaines prioritaires d’intervention à court et moyen termes. Il s’agit de : l’élaboration d’une stratégie nationale du commerce électronique, la réalisation de l’adressage numérique sur tout le territoire national et le développement d’une plateforme de marché électronique (« eMarketplace »).

Lire aussi : Côte d’Ivoire : déjà, 05 Candidatures rejetées par le Conseil constitutionnel


Pour finir, la Ministre Shadiya ASSOUMAN a invité la CNUCED, les PTF et les représentants des organisations régionales (CEDEAO et UEMOA) à joindre leurs efforts à ceux du Gouvernement du Bénin qui rassure de son engagement et sa disponibilité à accompagner les actions de promotion et de développement du commerce électronique.

Elle a également, au nom du Gouvernement du Président Patrice Talon, remercié la République d’Allemagne à travers la GIZ et la CNUCED qui ont contribué à la réalisation de l’étude et proposé, sur la base du diagnostic réalisé, un plan d’actions en parfaite cohérence avec le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG).

Ludovic Bodourin




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Facebook