Actualité

Bénin, le SSPH/OCPSP poursuit sa mission de suivi des OP grâce à l’appui de la Fondation Liliane

L’investigateur 5/11/2020 à 16:27

Fidèle à sa mission qui consiste à lutter contre la pauvreté en donnant la chance aux nécessiteux ( personnes Handicapées, 3e âge, orphelins) d’intégrer la société, le Service des sœurs pour la promotion humaine des oblates Catéchistes petites servantes des pauvres (SSPH/OCPSP) est en mission depuis des semaines pour appuyer ses Organisations partenaires (OP).

A l’occasion, l’ONG SSPH/OCPSP en a profité pour faire le suivi et mettre en collaboration ses partenaires (OP) avec les autorités politico-administratives. Pour cette raison, ses missionnaires étaient en visite à l’ONG Avosah à Banté.
Dans cette commune, l’équipe du SSPH/OCPSP a fait le suivi des actions de l’ONG AVOSAH. Pour le SSPH/OCPSP, ce qui préoccupe est la prise en compte des enfants dans les besoins et programmes de développement de la commune par les autorités locales. Pour cette raison, les émissaires de l’ONG SSPH/OCPSP au cours de leur visite, se sont entretenus avec les responsables au niveau local à Bantè. En l’occurrence le Maire Edmond LAOUROU, le CPS CAPO-CHICHI Georgette, le CRP 20 DAGAN Donatien, le SG de la Mairie ONONDJA Davy. Ceci pour faciliter le renforcement des liens entre l’OP AVOSAH et les autorités communales. Le but visé en fin de compte est l’inclusion effective des enfants handicapés.

Lire aussi : Actualité : Bénin, noyade d’un enfant de 12 ans dimanche à Fidjrossè, la mère en garde à vue

Il faut souligner que l’OP Avosah travaille en bonne intelligence avec les autorités communales et siège au sein du cadre de concertation RBC (Réadaptation à Base Communautaire) en tant que partenaire en charge de la question du handicap.
Par ailleurs, AVOSAH est un partenaire au programme PAIPH/ SSPH depuis 4 ans, et assure le développement des enfants et jeunes handicapés dans différents domaines (santé, Education, Formation Professionnelle, Activité Génératrice de Revenue "AGR") à travers un suivi rapproché dans les familles, ateliers, institutions, et communauté avec la participation et la contribution des parents, des patrons et autres acteurs intervenant dans le domaine du handicap.

Que retenir de la visite du SSPH/OCPSP aux membres des Cadiv

Lire aussi : Bénin : FCBE, Paul Hounkpè fait une confidence sur l’élection présidentielle de 2021

L’initiative des Cellules d’actions pour le Développement Inclusif Villageois (CADIV) installées dans 13 villages au cœur de la mise en œuvre du programme facilite une bonne mobilisation de la communauté qui s’implique progressivement dans le processus d’accompagnement des enfants du milieu de façon générale et du développement du village (Assainissement des espaces publics, réhabilitation des murs de certaines écoles, suivi et Appui financier ponctuel aux familles etc.) Tout cela consolide les relations interpersonnelles entre les familles et ouvre de belles perspectives pour la pérennisation des actions pour et par les communautés, selon l’approche de la RBC (Réadaptation à Base Communautaire).
Rappelons que la mission de l’ONG SSPH/OCPSP quant à elle, se poursuit sur Natitingou.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook