Actualité

Bénin : la stratégie nationale de financement du secteur agricole 2021-2030 approuvée

L’investigateur 12/11/2021 à 15:19

Sous la houlette du Président Patrice Talon, le gouvernement béninois poursuit son investissement dans le secteur agricole. La preuve, il vient d’approuver la stratégie nationale de financement du secteur agricole 2021-2030 pour un investissement important, estimé à plusieurs milliards. C’était au cours du conseil des ministres tenu ce mercredi 10 novembre 2021.

L’État a décidé de l’approbation de la stratégie nationale de financement du secteur agricole 2021-2030. Selon le conseil des ministres, l’objectif poursuivi en élaborant cette stratégie est d’exploiter au mieux, le potentiel agricole de notre pays et d’en tirer de substantiels revenus au profit de l’économie nationale. Aussi, elle vise à créer les conditions favorables à l’amélioration et à la compétitivité des systèmes d’exploitation agricoles. Elle participe également de la création de petites et moyennes entreprises en lien avec les différentes chaînes de valeur agricole. Ceci suppose la facilitation de l’accès des acteurs du secteur aux facteurs de production surtout aux services financiers.

| Lire aussi : Borgou : voici la liste de déploiement et remplacement des aspirants du secondaire

| Lire aussi : Bénin : la zone commerciale de Ganhi déclarée zone d’utilité publique

| Lire aussi : Mètonou : l’Ordre des avocats réagit au point de presse du procureur spécial

Le conseil précise qu’un tel dispositif renforcerait les interventions de l’Etat ainsi que des partenaires du secteur privé et des institutions de financement de façon coordonnée, harmonieuse et durable. La mise en place de cette stratégie entrainera la mobilisation d’investissements importants estimés à 220 milliards de FCFA et destinés à trois grands programmes spécifiques que sont :

le renforcement du cadre institutionnel et réglementaire du financement agricole pour 5, 256 milliards de FCFA ;

le développement de mécanismes pérennes de financement du secteur agricole pour 212,5 milliards de FCFA ; puis

le renforcement des structures d’appui aux entreprises agricoles et aux organisations de producteurs pour 2,2 milliards de FCFA.

À cet effet, le Conseil a instruit le ministre chargé de l’Agriculture ainsi que les autres ministres concernés, à l’effet d’engager, avec méthode, les actions qui en découlent afin d’atteindre les résultats escomptés.

Rollis Houessou



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook