Actualité

Bénin : la Dcous-AC soutient la formation en danses traditionnelles à Sakété

L’investigateur 24/03/2022 à 17:32

Le Centre des œuvres universitaires et sociales d’Abomey-Calavi a initié les responsables des sections artistiques de l’université nationale d’agriculture de Kétou aux rythmes traditionnels du Sud Bénin. Pendant deux jours, les bénéficiaires ont été outillés sur les techniques et différentes variantes du tchinkounmin, du toba, du massè gohoun et du zinlin. C’était du 22 au 23 mars 2022 en présence du Maire de la ville de Sakété.

En effet, cette initiative la première du genre, vise à former les responsables des sections sur les règles de composition d’une chorégraphie de danses ; former les percussionnistes sur l’identification et la maîtrise des quatres rythmes traditionnels identités et les instruments corresponds et encadrer les danseurs des différentes sections sur les pas de danse spécifiques à ces différents rythmes.

| Lire aussi : Bénin : plus de paiement d’impôts par chèque ou en espèce dès avril prochain

À en croire le représentant des étudiants, Dieudonné Hounkanri, le choix desdites danses vient des étudiants eux même qui ont tenu compte de leurs besoins et de leurs ambitions. Le président de l’Uneta-Una, remercie ainsi madame Ghislaine Fagbohoun et à travers elle le Cous-Ac pour son accompagnement engagement continue dans la promotion et la valorisation de la culture qui se traduit par la tenue de cette activité. Dans son intervention, Christian Konfo, représentant la directrice de L’Una a rappelé les bienfaits de la musique sur le plan cognitif, émotionnel et académique.

Les stagiaires en pleine séance de ...

Et particulièrement sur le plan académique ajoute t-il, la musique permet d’apprendre autrement par son aspect ludique. « Ces danses traditionnelles vont vous permettre de renouer avec la culture de chez nous, de comprendre le sens d’un certain nombres de mythe et d’allégorie » a notifié Nestor Idohou, le Maire de la ville de Sakété. De cet fait, il les invite à mesurer la valeur de cette opportunité qui leur est offerte.

| Lire aussi : Carnet noir : décès de Grâce Lawani, ex-chargée de mission de l’ancien président Boni Yayi

Pour la Dcous Ghislaine Fagbohoun, cette activité est en parfaite adéquation avec le « Pag qui place en bonne place de l’axe stratégique 4, la valorisation de l’art, de la culture et de l’artisanat de notre pays, partie intégrante de la dynamisation du secteur touristique ». Elle a exhorté les participants à l’assiduité, à une écoute attentive et une participation active. La directrice a par cette occasion remercie son ministre de tutelle pour son accompagnement.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook