Actualités

Bénin - Niger : la proposition de l'ancien ministre Ganiou Soglo pour la résolution de la crise

Deo Gratias HOUNKPATIN 20/05/2024 à 17:04

L’ancien ministre Ganiou Soglo s’est exprimé sur la crise entre le Bénin et le Niger, née de la fermeture de la frontière entre les deux pays. Il a mis en avant, l’importance de la diplomatie et de la solidarité entre les nations africaines, tout en reconnaissant son manque de connaissance des détails précis du conflit.

« Je ne peux pas réellement en parler, parce que je ne connais pas tous les dessous. Mais, de ce que nous voyons, on est chagriné, on trouve ça lamentable », a-t-il déclaré au cours de l’émission Grand Angle de Crystal News, dimanche dernier. Des propos qui reflètent un sentiment de désolation partagée par de nombreux observateurs de la crise. Ganiou Soglo a insisté sur l’importance d’une approche diplomatique afin d’apaiser les tensions entre les deux pays.

« Normalement, quand vous avez un pays, frère, qui est déjà dans la tourmente, avec des difficultés, mais vous faites jouer, ce que j’appelle la diplomatie, même si on n’est pas au courant, mais vous envoyez des émissaires, même tous les jours, s’il le faut, à Niamey, pour discuter avec vos frères, en disant, mais comment on peut régler cette situation ? Comment on peut faire ? », a-t-il confié. Une manière pour lui, d’appeler à des initiatives diplomatiques intensifiées.

L’ancien ministre a également exprimé son souci pour la vie des citoyens dans cette crise. « Ce dont il s’agit, c’est de la vie de citoyenne et de citoyen, frère », a-t-il dit. Ganiou Soglo a souligné la nécessité de la solidarité africaine face aux influences extérieures et aux conflits géopolitiques. « Sans en connaître les dessous, quand on voit tout ça, avec une certaine presse qui nous dit qu’il y a des guerres larvées en dessous, entre superpuissances, on se dit, mais vraiment, à quel moment nous allons faire preuve de solidarité entre nous ? », s’est-il interrogé.

Il appelle donc à une réévaluation des stratégies diplomatiques et à une solidarité renforcée entre les deux pays pour gérer efficacement cette crise.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook