Actualité

Bénin : Madougou réagit à sa condamnation par la Criet

L’investigateur 11/12/2021 à 08:07

Après plus de neuf mois derrière les barreaux, l’ancienne ministre de la justice, Réckya Madougou devra poursuivre sa peine. C’est ce qu’il convient de retenir au terme de son procès qui a pris fin ce matin par un verdict de la Cour.

Condamnée à 20 ans de réclusion criminelle et à 50 000 000 d’amende, Madame Réckya Madougou n’est pas au bout de ses peines peut-on dire.
Cependant, après le délibéré, elle a trouvé la force supplémentaire pour consoler ses proches en larmes. « Je savais que la cour allait confirmer le réquisitoire du ministère public. Je ne suis donc pas étonnée », a-t-elle lancé, rapporte l’envoyé spécial de l’Investigateur.

| Lire aussi : CRIET : Madougou parle de l’indépendance des juges dans leurs fonctions

Rappelons que le Procureur spécial de la Criet, Mario Mètonou avait requis 20 ans de réclusion criminelle et 75 millions d’amende contre Reckya Madougou contrairement au verdict de la Cour. Il en a profité pour requalifier les faits. Donc l’ancienne ministre poursuivie pour « financement du terrorisme » a été jugée pour « complicité d’actes de terrorisme et financement du terrorisme. »



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook