Actualités

Bénin : « La mouvance n’est pas une peste », le député Ahossi justifie son vote positif au budget 2024

L’investigateur 11/12/2023 à 14:32

Lors de son passage sur l’émission "Débat de la semaine" sur Radio Lokossa, ce dimanche 10 décembre, le député Léon Basile Ahossi de l’opposition a justifié son vote en faveur du budget de l’État pour l’exercice 2024, vendredi dernier. En tant que deuxième vice-président de l’Assemblée nationale, il était le seul membre du parti Les Démocrates à avoir voté en faveur de ce projet de loi des finances.

L’élu de la 17e circonscription électorale n’a pas trouvé d’arguments valables pour rejeter ce budget de l’État, qui prenait en compte selon ses propos, les amendements essentiels apportés par les députés de tous les partis. "J’ai suivi de près le débat budgétaire, les présentations des ministres sectoriels, j’ai assisté à l’essentiel.

Concernant le vote du rapport général, je tiens à préciser que ce vote a été unanime. Les 109 députés de toutes tendances confondues, ont voté. Nous avons tous voté en faveur du rapport général. Or, le rapport général représente déjà le budget. Tout ce qui y est contenu, les amendements que nous y avons introduits, nous sont présentés, puis nous votons. Les Démocrates ont voté", a-t-il expliqué.

Léon Basile Ahossi a indiqué que les députés du parti Les Démocrates étaient prêts à voter, mais ont changé d’avis à la veille de la séance plénière. "Nous étions prêts à voter le budget. Je ne sais pas ce qui s’est passé la veille. Les collègues ont commencé à dire, on ne vote pas. C’est une question de donner le pouvoir à son adversaire. Moi, je les ai tous appelés et j’ai dit de suivre mon histoire. (...) Je ne me masturbe pas l’esprit.

Lire aussi : [Bénin : Le ministre d’Etat Romuald Wadagni réagit au vote de la loi des Finances 2024)>https://www.linvestigateur.info/?Benin-Le-ministre-d-Etat-Romuald-Wadagni-reagit-au-vote-de-la-loi-des-Finances&var_mode=calcul]

Ce que nous avons fait jusqu’à présent, je n’ai pas trouvé de raisons solides pour ne pas voter. J’ai appelé le président du parti. Je lui ai dit que je vote, que je donne mon vote positif au budget. Nous avons échangé un peu, puis nous nous sommes séparés. Voilà les conditions dans lesquelles j’ai dit à mes camarades que je suis un peu indépendant. Si je n’ai pas d’argument, je ne peux pas faire autre chose", a-t-il déclaré.

Les responsables de la formation politique d’opposition dirigée par Boni Yayi étaient donc informés de la décision du deuxième vice-président du Parlement de voter en faveur du budget. "Ils le savaient, je n’ai dribblé personne. Peut-être que j’ai driblé le pouvoir qui ne savait pas que j’allais voter. Mais mes collègues savaient, et je leur ai dit que ma décision était sans recours, que j’allais voter", a-t-il dit. Léon Basile Ahossi a confié qu’il voulait rester en harmonie avec sa conscience. Sur une autre radio ce lundi matin l’ancien agent des douanes, admis à faire valoir ses droits à la retraite a été clair : « la mouvance n’est pas une peste ».

"Certains ont estimé qu’il fallait, la mort dans l’âme accepter les consignes du parti. Mais moi je ne sais pas faire ça. Les gens peuvent l’interpréter comme ils le souhaitent. Mais je ne sais pas faire ça. Je fais les choses pour rester en harmonie avec ma conscience. Ma conscience n’est pas celle du parti. Je sais d’où je viens, mon absence, tout ça. Je ne veux pas créer les conditions pour commencer à me le dire, mais pourquoi ai-je fait ça ? Non."

Le député a laissé entendre que ce n’était pas bien d’avoir voté le rapport général, qui consacre le budget, pour ensuite rejeter le budget. "Ahossi n’est pas de cette nature", a-t-il précisé. Son vote positif pour le budget a suscité beaucoup de discussions. En ce qui concerne les accusations selon lesquelles il aurait abandonné ses collègues face aux propositions alléchantes du gouvernement, il a répondu : "L’argent n’achète pas Ahossi. Il faut que cela soit clair dans les têtes." Le retraité a ajouté qu’il demeure un opposant "pur et dur" au régime de Patrice Talon.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook