Actualité

Bénin : L’ARMP suspend une société et son responsable pour avoir fait du faux dans un dossier d’appel d’offres de 4 milliards FCFA

L’investigateur 26/11/2022 à 11:26

L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) a exclu la
société « SIHG » de la commande publique en République du Bénin pour une durée d’un (01) an. Le responsable de cette société, ADJIKOU K. Lévis a de son côté écopé de cinq (05) ans de suspension de la commande publique.

En effet, il est reproché à la société « SIHG » d’avoir produit de « faux documents » pour gagner le dossier d’appel d’offres international du 6 août 2021 relatif à la construction des infrastructures au profit des Lycées techniques lancée par l’Agence pour la Construction des Infrastructures du Secteur de l’Education (ACISE), sous l’initiative du « Projet Defi-Pro ». Il s’agit des reçus de matériels de la Roche Togo, des factures et attestations de bonne fin, les certifications environnementales ESSS ISO 45001 : 2018. Il y a aussi des références issues d’autres appels d’offres antérieurs postulés en groupement avec TSR-GTI SA, une société de travaux publics de droit burkinabè ayant son siège au Burkina ont été utilisés par la société « SIHG ».

La supercherie de « SIHG » dévoilée

Ces faux documents ont permis à la société « SIHG » d’obtenir l’attribution provisoire de l’appel d’offres d’un montant total hors taxes de quatre milliards huit cent soixante-dix-sept millions cent vingt mille trois cent cinquante-cinq (4.877.120.355) FCFA. Mais la fraude a été dénoncée par TSR-GTI SA. Il s’est avéré que la société « SIHG » a utilisé sans autorisation et accord, ses références issues d’autres appels d’offres antérieurs postulés en groupement avec TSR-GTI, dont un au Bénin pour des logements administratifs et l’autre au Togo. Aussi, il a été prouvé que les factures et reçus joints au dossier d’appel d’offres ne sont pas authentiques.

Les conséquences de la fraude

L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) saisie du dossier a exclu la société « SIHG » de la commande publique en République du Bénin pour une durée d’un (01) an. Ceci du 18 novembre 2022 au 17 novembre 2023. Le dirigeant de la société ADJIKOU K. Lévis est exclu pour une durée de cinq (05) ans, du 18 novembre 2022 au 17 novembre 2027. « Pendant cette période, aussi bien la société SIHG que monsieur ADJIKOU K. Lévis ne peuvent soumissionner à aucun marché public en République du Bénin ou dans les projets sur financement extérieur au Bénin. Les intéressés ne peuvent non plus postuler à des marchés publics à titre individuel ou en groupement », précise l’autorité dans sa décision du 03 novembre 2022. Par contre, l’ARMP a ordonné la reprise de la procédure d’appel d’offres.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer