Bénin

Banamè : réaction du gouvernement aux révélations sur Daagbo

Rollis HOUESSOU 22/02/2022 à 21:23

Le gouvernement s’intéresse pour une première fois aux multiples révélations des anciens et actuels fidèles de l’église de Banamè surtout contre la personne de Daagbo. C’était lors d’un point de presse le vendredi dernier que l’information a été livrée aux hommes des médias.

Le gouvernement a réagi aux multiples révélations et de dénonciations de la part de certains des fidèles de la mission religieuse de Banamè dirigée par Parfaite dite Daagbo. Selon le Porte-parole du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji, la lettre ouverte de l’ancien Prête Jean-Claude Assogba dénonçant de graves déviances, n’est pas parvenue à la présidence.

| Lire aussi : Daagbo : l’ironie de Parfaite qui remercie des fidèles boycotteurs d’une cérémonie de l’église

Toutefois, lui-même en personne en l’a lue sur les réseaux sociaux." La lettre ouverte dont vous parlez, il me souvienne que je l’ai vue sur les réseaux sociaux, il y a des structures qui sont en charge de connaître des faits qui ont été soulevés. Sans doute que ces structures font leur travail », a-t-il déclaré aux journalistes qui voulaient savoir ce que fait le gouvernement par rapport à ladite lettre adressée au Président de la République.

| Lire aussi : Banamè : Daagbo dans le collimateur d’un pasteur évangéliste béninois

Wilfried Léandre Houngbédji s’est également prononcé sur un rapprochement que les uns et autres font entre le dossier de l’église de Banamè et celle d’Azzaël Awignan de Savalou. Lors d’un affrontement, les fidèles de la secte Azzaël Awignan se sont illustrés par des actes de vandalisme au cours desquels une dizaine de morts dont deux policiers ont été enregistrée. Pour l’ancien journaliste, il n’est pas question de comparer les deux dossiers. " Moi, je n’ai pas vu la similitude. Savalou, c’est tout autre chose ; jusqu’au meurtre ou à l’assassinat de deux policiers…Chacun sait par quel canal, il parle à son bon Dieu, a-t-il fait savoir indiquant qu’il y a eu des infractions commises, qui ont mis la lumière sur cette congrégation.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer