Bénin

Azannaï, l’ex-ministre s’est adressé aux personnalités en prison et aux exilés

L’investigateur 17/12/2021 à 20:31

Profitant du 15è anniversaire de la création de son parti Restaurer l’Espoir, l’ancien ministre délégué auprès du président de la République, chargé de la défense nationale, Candide Azannaï a lancé un appel à ses militants. C’était ce jeudi 15 décembre 2021, lors d’un événement qui a fait office de célébration.

A l’occasion de la célébration des 15 ans d’existence de son parti Restaurer l’Espoir, l’ancien député Candide Azannaï a fait passer un mot d’ordre à ses militants.
« Le Bénin est depuis 2016 caractérisé par des dérives avec une rare cruauté qui a détricoté les bases de la Démocratie et de l’Etat de droit, hérités de la Conférence nationale de 1990« . Ainsi, a caricaturé la situation depuis l’avènement de l’actuel régime au pouvoir, Candide Azannaï qui s’est adressé aux membres de sa formation politique.
C’était aussi l’occasion pour lui d’exprimer sa reconnaissance envers les militants qui selon ses dires, ont tenu bon et qui sont restés fermes et évité d’aller à la rivière, a-t-il déclaré.

« Courage et reconnaissances aux militantes et militants qui ont toujours la foi chevillée à leurs convictions politiques toutes attachées aux idéaux, aux valeurs et aux principes fondateurs de notre parti« , indique-t-il dans son message rapporte Bénin Web Tv.

| Lire aussi : Bénin : levée provisoire de la mesure de suspension des manifestations culturelles et festives

| Lire aussi : Bénin : Talon veut augmenter le salaire des fonctionnaires

| Lire aussi : Licence et Master : voici les pièces à fournir pour l’inscription des examens en ligne

« Nous devons garder la certitude que le dictateur n’ira nulle part. Nous devons tenir bon et ne jamais fléchir et ne jamais céder aux chants des sirènes« , recommande Candide Azannaï
De même, il a exprimé ses compassions et rendre hommage à ceux qu’il appelle « les victimes innocentes » du pouvoir de la rupture. Courage et ténacité. Ce sont ces mots à l’endroit des personnalités emprisonnées, et celles qui sont en exil. A toutes les victimes innocentes du pouvoir de la rupture, j’invite à garder « la foi, le courage et l’espoir », a exhorté Candide Azannaï. Ancien allié du pouvoir, Candide Azannaï a depuis son départ du gouvernement en mars 2017, choisi toutes les occasions pour pourfendre le régime de la Rupture

Rappelons que la commémoration des 15 ans d’existence du parti Restaurer l’Espoir a été marquée par une causerie.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer