Actualité

Au Mali, les activités des ONG financées par la France interdites

L’investigateur 22/11/2022 à 10:50

Les ONg financées par la France et intervenant au Mali, sont priées de mettre un terme à leurs activités. Une décision prise par les autorités de Bamako ce lundi, 21 novembre 2022, en réaction à la suspension par le gouvernement français de son aide publique au développement au Mali.

Ce lundi 21 novembre 2022, les militaires au pouvoir au Mali ont annoncé l’interdiction des activités des ONG (Organisations non-gouvernementales) financées ou soutenues par la France, au même titre qu’à celles qui opèrent dans le domaine humanitaire.

Dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, le Premier ministre par intérim, le colonel Abdoulaye Maïga, a justifié cette décision. Il explique que cela est motivé par la suspension annoncée par la France de son aide publique au développement au Mali.

Le colonel Maïga dénonce dans son communiqué des "allégations fantaisistes" et un "subterfuge destiné à tromper et manipuler l’opinion publique nationale et internationale aux fins de déstabilisation et d’isolement du Mali".

| Lire aussi : Mitokpè : l’ex-député réagit à son non positionnement par Les Démocrates pour les législatives

| Lire aussi : Les Démocrates : le président du parti, Eric Louis Camille Houndété candidat pour les législatives

"En conséquence, le gouvernement de la transition décide d’interdire, avec effet immédiat, toutes les activités menées par les ONG opérant au Mali sur financement ou avec l’appui matériel ou technique de la France, y compris dans le domaine humanitaire", dit-il.
Pour sa part, les autorités françaises ont motivé leur décision par le recours de Bamako au groupe paramilitaire russe Wagner dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Certes les relations entre les deux pays s’étaient détériorées mais avec les nouvelles décisions prises, l’impact sur les populations maliennes sera d’ici peu plus visible.
Les multiples ONG opérant au Mali dans les domaines de la santé, de l’alimentation ou de l’éducation vont commencer bientôt à grincer les dents.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer