Bénin-xénophobie

Armand Gansè : le DG/Sogema désormais disciple du ministre Aboubakar Yaya

Osiris BEHANZIN 22/04/2020 à 19:50

Après l’ex-ministre Aboubacar Yaya, c’est le tour du Directeur Général de la société générale des marchés autonomes (Sogéma), Armand Gansè de tenir des propos désobligeants à l’encontre d’une communauté vivant à Bohicon. En effet, une portion de la vidéo du DG Sogéma, publiée sur Facebook fait couler beaucoup d’encre et de salive depuis hier, mardi 21 avril 2020. Sur cette vidéo, le DG Armand Gansè est accusé d’avoir tenu des propos xénophobes à l’encontre de la communauté peulhs de la ville carrefour, Bohicon. Ce qui a d’ailleurs suscité la réaction des internautes, des responsables de sa formation politique, le Bloc Républicain et bien d’autres personnalités qui estiment qu’il n’est plus qualifié pour prendre part aux prochaines élections communales et municipales. Malgré son message d’excuses à ses compatriotes, le DG Armand Gansè ne pourra plus se racheter. Simplement, il est devenu un fidèle disciple de l’ex-ministre Aboubakar Yaya. Qu’il vous souvienne que lors d’une rencontre avec les militants FCBE de Parakou le vendredi 21 février 2020, l’ancien Ministre Aboubakar Yaya de la fonction publique a tenu des propos qualifiés de « xénophobes » contre la communauté Somba. Cette accusation qui pèse sur le

Lire aussi : Côte-d’Ivoire : Peine presque identique pour Eudoxie Yao, Molare et Emma Lohoues chez le juge

DG Armand Gansè est un coup dur pour sa formation politique qu’est le Bloc Républicain qui certainement cherche à prendre la Mairie de Bohicon à l’issue des échéances électorales du 17 Mai prochain.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer