Bénin

Alibori : plus de 3 heures d’horloge pour traverser 43 km de route sur l’axe Guéné-Karimama

L’investigateur 11/09/2020 à 17:22

Il urge de parer au pressé pour réparer le pont érigé sur l’axe Guéné-Karimama. Sinon qu’il est en passe de rompre.

La voie Guéné-Karimama est devenue par ces temps de grosses pluies, un calvaire pour les usagers. La preuve, rapporte La Nation, il faut environ deux heures d’horloge à moto et plus de 3 heures en voiture pour parcourir les 43 km. Outre cette difficulté, il y a désormais l’affaissement d’un ouvrage de franchissement. Notamment, précise le directeur départemental des Transports du Borgou et de l’Alibori, Herman Hervé Gbédji, « du pont PK 0 + 500 situé à 500 m de Guéné ». Un ouvrage que se retrouve dans un état de délabrement.

Lire aussi : Commune de Ouèssè : les deux otages de Toui libérés par les ravisseurs

« Il y a des appuis du pont qui se sont affaissés. Il en est de même pour son tablier qui a cédé », a clarifié le directeur Herman Hervé Gbédji. « C’est une situation qui ne date pas d’aujourd’hui. C’est un pont que nous surveillons de près. Avec les dernières pluies, sa dégradation s’est accentuée », a-t-il expliqué.
« Au regard du niveau de dégradation constaté, nous avons pris des dispositions pour interdire l’accès du pont aux gros porteurs. C’est en mettant des barrages de part et d’autre de l’ouvrage défectueux », a informé le directeur. Pour la réfection de l’ouvrage, rassure-t-il, des réflexions sont en cours depuis longtemps.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Facebook