Bénin

Affaire vol de milliards à la DGI : Orounla répond à Candide Azannaï

L’investigateur 16/10/2020 à 13:06

Le sulfureux dossier de vol des milliards à la direction générale des impôts (DGI) continue de faire couler d’encre et de salive. Loin des interprétations et des commentaires sur la toile, il y a eu également cette passe d’armes entre deux ministres de la république.

Au cours d’une récente sortie, l’ancien ministre délégué, chargé de la défense nationale, Candide Azannaï y est allé de son commentaire. Selon ses dires, deux collaborateurs du président Patrice Talon à savoir le directeur général des impôts Nicolas Yênoussi et le ministre de l’économie et des finances Romuald Wdagni devraient démissionner. Pire, il semble dire que l’affaire prend des allures sinusoïdales de sorte qu’on a l’impression que la vérité sera étouffée.

Lire aussi : Football : Bénin, le plan de préparation des Ecureuils pour la double confrontation face au Lesotho

Un avis contraire à celui du ministre de la communication, de la poste t porte-parole du gouvernement Alain Orounla. Profitant de son habituel point de pesse, au terme du conseil des ministres de ce mercredi 14 octobre 2020, le porte-parole a répondu à l’ancien député.

Pour Alain Orounla, « Le gouvernement fait preuve de la plus grande transparence en poursuivant les investigations relatives à cette malversation. C’est une initiative qui n’a pu être prise que par l’exécutif à qui on ne peut pas reprocher d’avoir tenté d’étouffer ce scandale mais qui bien au contraire a ouvert et entamé les poursuites. « 

Lire aussi : Bénin  : Bénin , le Conseil d’Administration de l’ANaPI prend fonction après son installation

Par la suite, il renchérit « Le temps de la justice n’est pas celui des tryba. Par sagesse, nous devions laisser la justice qui est saisie de cette question de procéder à toutes les auditions et toues les investigations afin que nous sachions l’étendue des dégâts et les éventuels responsables de cette malversation dont le gouvernement a initié en toute transparence les poursuites et donc n’est pas la logique dénoncée par la personnalité politique en question »




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook